Goto main content
3

Bad Luck Banging or Loony Porn (Babardeala cu bucluc sau porno balamuc)

Roum. 2021. Comédie satirique de Radu Jude avec Katia Pascariu, Claudia Leremia, Olimpia Malai. Une enseignante d'histoire est forcée de défendre sa moralité après qu'une vidéo la montrant en train de faire l'amour eut été partagée en ligne. Portrait jouissif et dévastateur de la Roumanie contemporaine, tourné caméra au poing durant la pandémie de COVID-19. Propos bien articulé. Forme libre et indisciplinée. Excellente K. Pascariu.

En attente de classement
3

Bad Luck Banging or Loony Porn (Babardeala cu bucluc sau porno balamuc)

En attente de classement En attente de classement

Roum. 2021. Comédie satirique de Radu Jude avec Katia Pascariu, Claudia Leremia, Olimpia Malai.

Une enseignante d'histoire est forcée de défendre sa moralité après qu'une vidéo la montrant en train de faire l'amour eut été partagée en ligne. Portrait jouissif et dévastateur de la Roumanie contemporaine, tourné caméra au poing durant la pandémie de COVID-19. Propos bien articulé. Forme libre et indisciplinée. Excellente K. Pascariu.

Emi, enseignante d'histoire dans une école privée de Bucarest, ignore comment ni pourquoi une vidéo la montrant en train de faire l'amour avec son mari a pu se retrouver en ligne. Mais le mal est fait et rien ne peut plus stopper son partage, devenu viral. Résolue à se défendre devant le comité de parents d'élèves, qui doit se réunir en fin de journée, Emi parcourt la ville et mesure ses appuis. Elle a celui de la directrice de l'école, néanmoins obligée de respecter le point de vue des parents outrés. Avant l'heure du rendez-vous, dans la cour de l'école en raison des mesures sanitaires imposées par la pandémie de COVID-19, une panoplie de mots-clés et symboles nationaux et universels enseignent au spectateur le sens et la nécessité de connaître l'Histoire.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Radu Jude fait subir à la Roumanie du XXIe siècle un sérieux examen proctologique dans cette comédie satirique mixte (par ses accents de faux documentaire), en partie tournée à l'arraché dans les rues bruyantes de Bucarest durant la pandémie de COVID-19. Consumériste, indisciplinée, antisémite, misogyne et ignorante de son histoire, le diagnostic posé par le cinéaste sur sa société est accablant. Et pourtant, sa comédie misanthrope, spirituelle et engagée (en faveur de la connaissance) est jouissive. Ce qui s'explique d'une part par son propos clair, parfaitement articulé, qui oppose la probité de l'enseignante à la meute fourbe et hypocrite venue juger de sa moralité. D'autre part, par sa joyeuse indiscipline formelle (découpage du récit en trois segments hétéroclites, caméra au poing distraite, montage à la hache). L'ensemble audacieux a été plébiscité par le jury de la 71e Berlinale, qui lui a attribué l'Ours d'or. Dans le rôle principal, Katia Pascariu représente parfaitement, à l'écran, le point de vue du cinéaste. (Texte rédigé en mars 2021, dans le cadre de l'édition en ligne de la Berlinale)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Simon Lavoie avec Monique Gosselin, Nathalie Doummar, Victor Andrés Trelles Turgeon. Classement: 13 ans +.

Dans un futur proche, où règne un climat de désolation, une contrebandière entre deux âges, qui fait passer des réfugiés à bord de sa draisine, vient en aide à une jeune mère très croyante, à qui elle n'ose avouer que son bébé et son mari ont été tués.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3