Go to main content
3

Avec amour et acharnement

Fr. 2021. Drame sentimental de Claire Denis avec Juliette Binoche, Vincent Lindon, Grégoire Colin. Une journaliste heureuse en ménage est ébranlée par la réapparition dans sa vie de son ancien amant, le meilleur ami de son conjoint. Puissant récit d’une passion dévorante. Traitement viscéral du sujet. Caméra au plus près de l'intimité des personnages. J. Binoche et V. Lindon investis. (sortie en salle: 5 août 2022)

3

Avec amour et acharnement (Avec amour et acharnement)

Fr. 2021. Drame sentimental de Claire Denis avec Juliette Binoche, Vincent Lindon, Grégoire Colin.

Une journaliste heureuse en ménage est ébranlée par la réapparition dans sa vie de son ancien amant, le meilleur ami de son conjoint. Puissant récit d’une passion dévorante. Traitement viscéral du sujet. Caméra au plus près de l'intimité des personnages. J. Binoche et V. Lindon investis. (sortie en salle: 5 août 2022)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Cinéma du Parc
Depuis dix ans, Sara, journaliste à la radio, vit heureuse aux côtés de Jean, un homme stable et rassurant. Mais quand réapparaît François, un ancien collègue et ami de Jean, avec lequel elle avait vécu une folle passion, Sara voit l’équilibre de son couple menacé.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour sonder les vertiges d’une passion dévorante, Claire Denis (BEAU TRAVAIL, TROUBLE EVERY DAY) traque les gestes, les regards, les corps, en privilégiant une approche plus viscérale que psychologique. Sa caméra, au plus près de l’intimité des personnages, révèle la brutalité d’un désir incontrôlable, cataclysmique, qui éclate au milieu du quotidien le plus banal – le travail, les courses, les enfants –, et qui menace de tout détruire. Coécrit avec l’écrivaine Christine Angot (il s’agit d’une deuxième collaboration après UN BEAU SOLEIL INTÉRIEUR), cette tragédie impudique sur une musique des Tindersticks, cloisonnée dans une urbanité et un appartement étouffants, prend le spectateur en otage, renversé par une violence émotionnelle d’une grande intensité. Juliette Binoche et Vincent Lindon, très investis, défendent avec une rage sourde des personnages ambivalents. Les seconds rôles sont aussi très bien tenus, Bulle Ogier en tête, touchante dans le rôle de la mère de Jean. (Texte rédigé en février 2022, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Céline Gobert

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3