Aller au contenu principal
3

As In Heaven (Du som er i himlen)

Dan. 2021. Drame de Tea Lindeburg avec Flora Ofelia Hofmann Lindahl, Ida Caecilie Rasmussen, Palma Lindeburg Leth. À la fin du XIXe siècle, la fille d'un fermier assiste impuissante à l'accouchement difficile de sa mère qui, par superstition, refuse de faire appel à un médecin. Adaptation personnelle d'un roman de Marie Bregendahl. Peinture d'époque simple et juste. Réalisation nerveuse. Flashs oniriques envoûtants. Forte présence de la jeune F. O. Hofmann Lindahl.

3

As In Heaven (Du som er i himlen)

Dan. 2021. Drame de Tea Lindeburg avec Flora Ofelia Hofmann Lindahl, Ida Caecilie Rasmussen, Palma Lindeburg Leth.

À la fin du XIXe siècle, la fille d'un fermier assiste impuissante à l'accouchement difficile de sa mère qui, par superstition, refuse de faire appel à un médecin. Adaptation personnelle d'un roman de Marie Bregendahl. Peinture d'époque simple et juste. Réalisation nerveuse. Flashs oniriques envoûtants. Forte présence de la jeune F. O. Hofmann Lindahl. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Tea Lindeburg
D'après le roman de Marie Bregendahl
Photographie :
Musique :
Montage :
Campagne danoise, fin du XIXe siècle. Lise emprunte discrètement la broche à cheveux de sa mère et batifole avec son frère adoptif dans le foin. Chargée d'escorter ses petits frères et soeurs à la maison de leur grand-mère, pendant que sa mère met au monde un autre enfant, l'adolescente réalise en chemin qu'elle a perdu le précieux bijou. Revenue à la ferme pour tenter de le retrouver, Lise réalise que l'accouchement se passe très mal. Mais, parce que sa mère a vu en rêve la naissance d'un nouveau fils sans complication, elle refuse obstinément de faire appel au médecin. Retournant auprès des petits et de ses cousines, Lise se convainc que Dieu l'a punie d'avoir pris la broche de sa mère sans sa permission.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Une jeune fille joyeuse dans un champ de blé souffle sur un pissenlit blanc, formant un nuage rouge gorgé de sang. C'est par ce flash onirique envoûtant, prémonitoire, que s'ouvre ce très maîtrisé premier long métrage de la Danoise Tea Lindeburg. Celle-ci a fait sienne la matière du roman autobiographique de sa compatriote Marie Bregendahl, reconnue pour ses tableaux de la vie paysanne au tournant du XXe siècle. La peinture d'époque se révèle simple et juste, avec son sentiment religieux oppressant et son patriarcat immuable. Adossée à des paysages bucoliques, la mise en scène épouse constamment le point de vue de la protagoniste. Savamment chorégraphiés, des plans séquences tournés avec une caméra nerveuse illustrent les tentatives discrètes de cette dernière pour saisir une parcelle du terrible drame qu'on s'efforce de lui cacher. Dans le rôle de cette jeune fille aux espoirs déçus, Flora Ofelia Hofmann Lindahl irradie et fait montre d'un talent des plus prometteurs. (Texte rédigé en septembre 2021, dans le cadre du Festival international du film de Toronto)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3