Go to main content
4

Top Gun: Maverick (Top Gun - Maverick)

É.-U. 2020. Thriller de Joseph Kosinski avec Tom Cruise, Miles Teller, Jennifer Connelly. Un pilote d'essai de l'armée américaine revient à son ancienne académie pour entraîner une nouvelle cohorte en vue d'une mission risquée dans un État voyou. Suite tardive d'un film-culte de 1986. Récit de rédemption prévisible, jouant sur la nostalgie et l'émotion. Réalisation impressionnante et excitante. T. Cruise à fond dans son rôle. (sortie en salle: 27 mai 2022)

Général
4

Top Gun: Maverick (Top Gun - Maverick)

Général Général

É.-U. 2020. Thriller de Joseph Kosinski avec Tom Cruise, Miles Teller, Jennifer Connelly.

Un pilote d'essai de l'armée américaine revient à son ancienne académie pour entraîner une nouvelle cohorte en vue d'une mission risquée dans un État voyou. Suite tardive d'un film-culte de 1986. Récit de rédemption prévisible, jouant sur la nostalgie et l'émotion. Réalisation impressionnante et excitante. T. Cruise à fond dans son rôle. (sortie en salle: 27 mai 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Paramount
Défiant un amiral, qui a ordonné l'interruption des essais de vols supersoniques au profit d'un programme d'avions sans pilote, Pete "Maverick" Mitchell exécute sur un appareil expérimental de l'armée un vol à la vitesse Mach 10, un exploit jamais tenté. Alors qu'il s'attend à être congédié pour insubordination, Maverick est plutôt envoyé à Top Gun, l'académie où il a jadis été formé, pour entraîner une nouvelle cohorte en vue d'une mission à haut risque: la destruction d'une fabrique d'uranium enrichi dans un État voyou. Parmi les candidats retenus pour l'opération, il y a "Rooster" Bradshaw, le fils de "Goose", l'ex-coéquipier de Maverick, mort au combat sous les yeux de ce dernier. Or, Rooster voue une haine féroce à son entraîneur, à qui il reproche d'avoir tout fait pour l'empêcher de devenir un pilote, comme son père.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En 1986, TOP GUN de Tony Scott a fait de Tom Cruise une vedette mondiale. On reprochait en outre à ce film d'action très viril de faire sans vergogne la promotion de l'armée américaine. Bonne nouvelle, cette suite tardive met la pédale douce sur le sentiment patriotique, jouant plutôt la carte de la nostalgie et de l'émotion. Le tout au service d'un récit de rédemption sincère mais prévisible, assorti d'une romance d'usage, cette fois entre le protagoniste et la fille d'un amiral (attachante Jennifer Connelly), devenue propriétaire du bar voisin de la fameuse académie. Plutôt attendrissant, ce volet sentimental fait toutefois pâle figure à côté de celui du premier film, qui mettait en vedette une mémorable Kelly McGillis. Côté réalisation, Joseph Kosinski (OBLIVION) en met plein la vue, forgeant d'excitantes séquences aériennes, le plus souvent sans effets numériques. Plus mature que dans sa folle jeunesse, Tom Cruise reprend avec conviction son rôle iconique de Maverick. (Texte rédigé en mai 2022, dans le cadre du Festival de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3