Goto main content
5

The Photograph

É.-U. 2020. Drame sentimental de Stella Meghie avec Issa Rae, Lakeith Stanfield, Chanté Adams. Un journaliste enquêtant sur la mort d'une photographe célèbre tombe amoureux de sa fille, une conservatrice de musée qui hésite à s'engager, de peur de répéter les erreurs sa mère. Entrelacs inégal d'histoires sentimentales, au carrefour de Claude Lelouch et Nicholas Sparks. Emballage chaleureux et sensuel. Musique omniprésente. Jeu mémorable de Chanté Adams. (sortie en salle: 14 février 2020)

Général
5

The Photograph (The Photograph)

Général Général

É.-U. 2020. Drame sentimental de Stella Meghie avec Issa Rae, Lakeith Stanfield, Chanté Adams.

Un journaliste enquêtant sur la mort d'une photographe célèbre tombe amoureux de sa fille, une conservatrice de musée qui hésite à s'engager, de peur de répéter les erreurs sa mère. Entrelacs inégal d'histoires sentimentales, au carrefour de Claude Lelouch et Nicholas Sparks. Emballage chaleureux et sensuel. Musique omniprésente. Jeu mémorable de Chanté Adams. (sortie en salle: 14 février 2020)

Au cours de l'enquête qu'il mène sur le décès mystérieux d'une photographe célèbre, un journaliste tombe amoureux de sa fille, une conservatrice de musée. Mais le sentiment n'est pas tout à fait réciproque pour la jeune femme endeuillée. Alors que s'amorce une idylle entre eux, celle-ci découvre toute la vérité sur le parcours de la défunte et les circonstances de sa mort. Ce qui l'amène à se demander, comme sa mère l'avait fait avant elle, s'il est vraiment possible de conjuguer vie amoureuse et professionnelle.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Rare exemple de drame sentimental entièrement conçu et interprété par des Afro-Américains, THE PHOTOGRAPH, avec son entrelacs d'intrigues amoureuses, lorgne tantôt vers les romances transgénérationnelles de Claude Lelouch, tantôt vers les pires bluettes de Nicholas Sparks. De fait, le quatrième long métrage de Stella Meghie (THE WEEKEND) est construit en dents de scie. Parmi ses vertus: un emballage chaleureux, sensuel et élégant; un traitement adulte des problèmes de couple contemporains; quelques scènes mémorables, dont une longue discussion entre amoureux sur les mérites respectifs de Kendrick Lamar et Drake. Parmi ses tares: une surabondance de musique, une finale télégraphiée dès les cinq premières minutes et surtout, l'absence troublante de chimie entre les deux principaux protagonistes. La performance mémorable de Chanté Adams, qui vole la vedette dans chacune de ses scènes, ajoute à l'aspect furieusement inégal de ce film parfois séduisant, mais ultimement décevant.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.

En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3