Goto main content
3

Prière pour une mitaine perdue

Can. 2020. Documentaire de Jean-François Lesage . Aux guichets des objets perdus de la Société de transport de Montréal, l'attente de personnes qui espèrent récupérer des articles chers à leur coeur. Méditation délicate sur l'absence et la redécouverte de soi. Quelques digressions. Réalisation attentive. Photographie en noir et blanc évocatrice. Témoignages touchants.

En attente de classement
3

Prière pour une mitaine perdue (Prière pour une mitaine perdue)

En attente de classement En attente de classement

Can. 2020. Documentaire de Jean-François Lesage .

Aux guichets des objets perdus de la Société de transport de Montréal, l'attente de personnes qui espèrent récupérer des articles chers à leur coeur. Méditation délicate sur l'absence et la redécouverte de soi. Quelques digressions. Réalisation attentive. Photographie en noir et blanc évocatrice. Témoignages touchants.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Marie a perdu la seule photo qui lui restait de ses parents. Une femme haïtienne a égaré un cartable dans lequel elle classait de précieux souvenirs. Une Montréalaise avoue avoir développé une obsession maladive pour une tuque cousue main, qu'elle a échappée dans les corridors du métro. Chaque jour, aux guichets des objets perdus de la Société des transports de Montréal, des dizaines de personnes attendent, dans l'espoir de retrouver ces articles, en apparence anodins, mais qui ont une grande signification à leurs yeux.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après "Un amour d'été" et LA RIVIÈRE CACHÉE, Jean-François Lesage continue de radiographier l'intime avec ce documentaire de création délicat, sur l'absence et la redécouverte de soi. Partant d'une proposition anecdotique et quotidienne, le cinéaste en extrait la souffrance psychologique causée par la perte d'êtres chers, illustre l'irrépressible besoin de vivre en dépit de ce manque, pour au final, questionner l'interdépendance des individus. Lesage le fait au gré de saynètes nostalgiques autonomes, dont certaines s'écartent toutefois du sujet principal. Pudiquement mise en scène, cette ode à l'amour et à la tolérance s'assortit de témoignages touchants, d'une très belle direction photo en noir et blanc, évocatrice de la rudesse des hivers québécois, ainsi que d'une trame sonore jazzy du plus bel effet. (Texte rédigé en novembre 2020 dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal)

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Simon Lavoie avec Monique Gosselin, Nathalie Doummar, Victor Andrés Trelles Turgeon. Classement: 13 ans +.

Dans un futur proche, où règne un climat de désolation, une contrebandière entre deux âges, qui fait passer des réfugiés à bord de sa draisine, vient en aide à une jeune mère très croyante, à qui elle n'ose avouer que son bébé et son mari ont été tués.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3