Aller au contenu principal
4

Mourir peut attendre (No Time To Die)

É.-U. 2020. Drame d'espionnage de Cary Joji Fukunaga avec Daniel Craig, Léa Seydoux, Rami Malek. James Bond sort de sa retraite pour aider un agent de la CIA à retrouver un scientifique kidnappé, qui a mis au point une puissante arme virale. Adieu sentimental au Bond incarné par D. Craig. Trame classique, épicée de surprises émouvantes. Réalisation élégante mais peu inspirée. D. Craig impérial face à un R. Malek fade. (sortie en salle: 8 octobre 2021)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Mourir peut attendre (No Time To Die)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2020. Drame d'espionnage de Cary Joji Fukunaga avec Daniel Craig, Léa Seydoux, Rami Malek.

James Bond sort de sa retraite pour aider un agent de la CIA à retrouver un scientifique kidnappé, qui a mis au point une puissante arme virale. Adieu sentimental au Bond incarné par D. Craig. Trame classique, épicée de surprises émouvantes. Réalisation élégante mais peu inspirée. D. Craig impérial face à un R. Malek fade. (sortie en salle: 8 octobre 2021)

James Bond a pris sa retraite des services secrets de sa Majesté, coulant depuis cinq ans des jours paisibles dans sa villa jamaïcaine. Mais à la demande de son vieil ami Felix Leiter, Bond reprend du service pour aider un agent de la CIA à retrouver un scientifique kidnappé avec sa dernière découverte: une puissante arme virale, susceptible de bouleverser l'ordre mondial. Son enquête l'amène à affronter d'anciens rivaux et de nouveaux ennemis. Chemin faisant, il fait aussi de nombreuses découvertes sur son propre passé.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce cinquième et ultime James Bond de l'ère Daniel Craig a visiblement été écrit de manière à maximiser la dimension que l'acteur s'est fait fort d'interpréter: l'ancrage émotionnel du personnage. Ce vingt-cinquième volet (qui est aussi le plus long) multiplie donc les temps forts (trahisons, adieux, surprises...), qui viennent périodiquement rehausser ce qui serait, sans eux, un épisode standard. Au bilan, on compte une ouverture et un dénouement puissants, deux scènes d'action très réussies, ainsi qu'un intermède cubain drôle et sexy, dans lequel brille Ana de Armas. On compte aussi hélas un complot aux rouages mal articulés, un méchant peu mémorable et plusieurs longueurs. Inégal, ce volet (le plus sentimental depuis ON HER MAJESTY'S SECRET SERVICE) est mis en scène de manière élégante mais peu inspirée par l'Américain Cary Joji Fukunaga (BEASTS OF NO NATION). Impérial dans son dernier tour de piste, Daniel Craig se montre plus émouvant que jamais, face à un Rami Malek particulièrement fade.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Qué. 2021. Drame de Sébastien Pilote avec Sara Montpetit, Sébastien Ricard, Hélène Florent. Classement: Général.

Au début du XXe siècle, dans la région du Lac Saint-Jean, la fille d'un colon est courtisée à la fois par un coureur des bois, un voisin qui défriche sa propre parcelle et un gars du pays employé dans une manufacture du Massachusetts.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3