Goto main content
6

La Guerre des Boss (Like a Boss)

É.-U. 2020. Comédie de Miguel Arteta avec Tiffany Haddish, Rose Byrne, Salma Hayek. Menacées de faillite, deux entrepreneures d'Atlanta cèdent la moitié de leur modeste fabrique de produits de beauté à l'odieuse patronne d'une entreprise concurrente. Comédie archiprévisible et vulgaire sur le pouvoir des femmes dans le monde des affaires. Récit bourré de clichés et avare de bons gags. Réalisation sans invention. Interprètes dynamiques. (sortie en salle: 10 janvier 2020)

13 ans + (langage vulgaire)
6

La Guerre des Boss (Like a Boss)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 2020. Comédie de Miguel Arteta avec Tiffany Haddish, Rose Byrne, Salma Hayek.

Menacées de faillite, deux entrepreneures d'Atlanta cèdent la moitié de leur modeste fabrique de produits de beauté à l'odieuse patronne d'une entreprise concurrente. Comédie archiprévisible et vulgaire sur le pouvoir des femmes dans le monde des affaires. Récit bourré de clichés et avare de bons gags. Réalisation sans invention. Interprètes dynamiques. (sortie en salle: 10 janvier 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
À la force du poignet, Mel et Mia ont créé leur propre ligne de produits de beauté, qu'elles fabriquent et vendent dans une boutique du centre-ville d'Atlanta. Mel, calculatrice mais couarde, voit dans cet accomplissement le moyen idéal de s'élever socialement, tandis que Mia, l'idéatrice de la marque, souhaite plus modestement mettre en valeur les charmes naturels de leurs clientes. Cependant, bien que les ventes sur internet grimpent en flèche, les dettes s'accumulent, menaçant l'avenir de leur entreprise. C'est donc pour éviter la faillite que les deux amies d'enfance acceptent de céder la moitié de leurs parts à la dédaigneuse et irascible Claire Luna, patronne d'une grande firme concurrente. Cette dernière ne tarde pas à semer la zizanie entre ses nouvelles associées, en faisant ressortir leurs divergences de point de vue.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Une pincée de guerre des sexes. Des allusions timides à la condition féminine et à la conciliation travail-famille. C'est déjà ça. Mais rien ne flotte dans cet océan de gags vulgaires, de développements peu crédibles et de retournements archiprévisibles. Poussif et futile, l'exercice ne parvient pas non plus à présenter une vision cohérente des femmes dans le monde des affaires ou d'illustrer adéquatement l'importance des liens d'amitié face à l'adversité. On est à mille lieues de l'excellent et toujours pertinent WORKING GIRL de Mike Nichols, dont LIKE A BOSS s'inspire en partie. Du côté de la mise en scène, rien à relever non plus de la part de Miguel Arteta, pourtant réalisateur de quelques essais concluants et bien plus personnels, tels que CEDAR RAPIDS, YOUTH IN REVOLT et BEATRIZ AT DINNER (qui mettait déjà en vedette Salma Hayek). Reste que le dynamisme et la verve de Rose Byrne (JULIET, NAKED) et Tiffany Haddish (THE KITCHEN) parviennent à faire oublier quelque peu les rôles, indignes de leur talent, qui leur sont réservés.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3