Goto main content
3

Les Libres

Can. 2020. Documentaire de Nicolas Lévesque . Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, des ex-détenus participent à un programme de réinsertion sociale dans une usine de transformation de bois. Documentaire sobre et rigoureux. Récit bien structuré, reposant sur l'évolution de rituels finement observés. Regard empathique sur des individus peu bavards, aux silences éloquents.

En attente de classement
3

Les Libres (Les Libres)

En attente de classement En attente de classement

Can. 2020. Documentaire de Nicolas Lévesque .

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, des ex-détenus participent à un programme de réinsertion sociale dans une usine de transformation de bois. Documentaire sobre et rigoureux. Récit bien structuré, reposant sur l'évolution de rituels finement observés. Regard empathique sur des individus peu bavards, aux silences éloquents.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une poignée d'ex-détenus participent à un programme de six mois dans une usine de transformation de bois, dans le but de favoriser leur réinsertion sociale. Malgré l'écoute et la patience de la personne chargée de les superviser, certains trouvent l'expérience difficile, parce qu'elle réveille chez eux des souvenirs de consommation de drogue pas toujours aisés à refouler.

L’AVIS DE MEDIAFILM

On ne transforme pas les hommes comme on transforme le bois. LES LIBRES repose sur cette idée forte (et métaphoriquement riche), que l'auteur développe habilement, de l'hiver à l'été. Chemin faisant, Nicolas Lévesque (CHASSEURS DE PHOQUES) suit discrètement l'évolution de ses sujets au fil de rituels soigneusement observés. On ne sait rien de ces ex-détenus, sinon les quelques bribes qu'ils dévoilent d'eux-mêmes lors de leurs échanges avec leur superviseur, qui est en quelque sorte leur guide - et le nôtre. Si le montage finit par s'attacher clairement à l'un des participants (Samuel), le film les traite tous avec la même écoute et la même discrétion. De même, les nombreux échos entre le monde carcéral et celui du travail sont suggérés, sans être particulièrement soulignés ou exploités. On retiendra surtout le regard empathique posé par Lévesque sur ces individus peu bavards mais aux silences éloquents, qui en révèlent autant sur eux que sur la société qu'ils tentent de réintégrer.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Film d'animation de Joel Crawford. Classement: Général.

Les Crood, un clan préhistorique, font la rencontre des Betterman, plus évolués et vivant dans un site luxuriant. Reconnaissant un des leurs parmi ces étrangers mal dégrossis, les parents Betterman manoeuvrent afin de le séparer de sa compagne, au profit de leur fille.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3