Goto main content
3

Josep

Fr. 2020. Film d'animation de Aurel . En 1939 en France, dans un camp où sont détenus les Espagnols fuyant la dictature de Franco, un dessinateur militant se lie d'amitié avec un de ses geôliers. Évocation solennelle et ambitieuse du destin d'un artiste méconnu. Quelques longueurs. Esthétique minimaliste et suggestive. Présence vocale envoûtante de Silvia Pérez Cruz. (sortie en salle: 7 mai 2021)

En attente de classement
3

Josep (Josep)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2020. Film d'animation de Aurel .

En 1939 en France, dans un camp où sont détenus les Espagnols fuyant la dictature de Franco, un dessinateur militant se lie d'amitié avec un de ses geôliers. Évocation solennelle et ambitieuse du destin d'un artiste méconnu. Quelques longueurs. Esthétique minimaliste et suggestive. Présence vocale envoûtante de Silvia Pérez Cruz. (sortie en salle: 7 mai 2021)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Février 1939. Dans un des nombreux camps où le gouvernement français parque les centaines de milliers d'Espagnols républicains fuyant la dictature de Franco, Josep Barteli se sert de ses talents de dessinateur pour combattre l'oppresseur et témoigner de la réalité. Seul geôlier un tant soit peu humain, Serge fournit au prisonnier du papier et des crayons. Après la guerre, Josep amorce une nouvelle vie au Mexique, où il côtoiera Frida Kahlo.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour son premier long métrage, le dessinateur Aurel a choisi d'évoquer le destin d'un collègue disparu. Fusionnant la grande et la petite histoire en une fresque ambitieuse, sobrement dramatisée par le scénariste Jean-Louis Milesi (complice habituel de Robert Guédiguian), ce "film dessiné" (pour reprendre l'expression de son auteur) affiche une esthétique en harmonie avec son sujet: traits épurés, frôlant parfois l'abstraction; animation minimaliste, mais évocatrice; ellipses d'une subtile poésie. L'approche souligne en creux ce que cette histoire, vieille de presque un siècle, a en commun avec le monde d'aujourd'hui: l'art - et le dessin en particulier - comme outil de dénonciation du pouvoir, l'inaltérable horreur des camps d'internements de migrants, le retour d'une droite qui semble toujours renaître de ses cendres. La voix envoûtante de Silvia Pérez Cruz vient réchauffer périodiquement ce film beau et exigeant, non dénué de longueurs cependant. (Texte rédigé en novembre 2020, dans le cadre du Festival Cinémania)

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3