Goto main content
5

Beans

Can. 2020. Drame de Tracey Deer avec Kiawentiio , Paulina Alexis, Rainbow Dickerson. En 1990, durant la Crise d'Oka, une jeune Mohawk de la réserve de Kahnawake demande à une adolescente dégourdie de lui apprendre à vaincre sa peur. Odyssée initiatique adossée à un épisode disgracieux de l'histoire du Québec contemporain. Données historiques et politiques insuffisantes. Réalisation intimiste. Interprétation artificielle. (sortie en salle: 2 juillet 2021)

En attente de classement
5

Beans (Beans)

En attente de classement En attente de classement

Can. 2020. Drame de Tracey Deer avec Kiawentiio , Paulina Alexis, Rainbow Dickerson.

En 1990, durant la Crise d'Oka, une jeune Mohawk de la réserve de Kahnawake demande à une adolescente dégourdie de lui apprendre à vaincre sa peur. Odyssée initiatique adossée à un épisode disgracieux de l'histoire du Québec contemporain. Données historiques et politiques insuffisantes. Réalisation intimiste. Interprétation artificielle. (sortie en salle: 2 juillet 2021)

1990. Tekahentahkhwa, 12 ans, surnommée Beans, est l'aînée d'une petite famille mohawk habitant la réserve de Kahnawake. En septembre, elle espère être admise dans une école privée catholique. Mais nous sommes en juillet et, à quelques dizaines de kilomètres de chez elle, un conflit éclate entre les habitants de la réserve de Kanesatake et ceux de la ville voisine d'Oka. Au coeur de l'enjeu: un terrain de golf municipal que la mairie d'Oka souhaite élargir en empiétant sur un cimetière mohawk. Des barricades sont érigées, un policier est tué, la tension grimpe. Solidaires, les résidents de Kanawake bloquent le pont Mercier qui enjambe leur réserve, paralysant ainsi la région. Résolue à vaincre sa peur, Beans demande l'aide d'April, une délinquante dégourdie, qui lui apprend à se défendre. Bientôt, le conflit qui s'éternise force mères et enfants à quitter les réserves. De l'autre côté des barricades, ils s'exposent à la colère et au racisme des Québécois.

L’AVIS DE MEDIAFILM

BEANS est le premier film de fiction à se pencher de manière tangible sur la Crise d'Oka. Mieux encore, l'épisode disgracieux de l'histoire du Québec contemporain nous est raconté du point de vue (trop rare au cinéma) des Mohawks. Or, le film de Tracy Deer semble avoir été pensé et conçu uniquement pour un public qui s'en rappelle. Les données politiques et historiques qui permettraient à un spectateur profane d'y pénétrer et de s'y retrouver sont insuffisantes et font passer le dénouement heureux pour une simple formalité. Mis à l'avant-plan au début du film, le conflit armé - et hautement disproportionné - est renvoyé à l'arrière-plan en faveur de l'odyssée initiatique et identitaire de la jeune héroïne, dont le cheminement psychologique évolue par a-coups. Au sein d'une distribution au jeu plutôt artificiel, Paulina Alexis sonne particulièrement juste en adolescente révoltée dont l'héroïne va s'enticher. La cinéaste exprime mieux son savoir-faire par sa réalisation intimiste, qui tourne à son avantage des moyens de production modestes. (Texte rédigé en mars 2021, dans le cadre de l'édition en ligne de la Berlinale)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Simon Lavoie avec Monique Gosselin, Nathalie Doummar, Victor Andrés Trelles Turgeon. Classement: 13 ans +.

Dans un futur proche, où règne un climat de désolation, une contrebandière entre deux âges, qui fait passer des réfugiés à bord de sa draisine, vient en aide à une jeune mère très croyante, à qui elle n'ose avouer que son bébé et son mari ont été tués.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3