Goto main content
4

Tu mérites un amour

Fr. 2019. Drame sentimental de Hafsia Herzi avec Hafsia Herzi, Djanis Bouzyani, Jérémie Laheurte. Pour oublier son ex-petit ami volage, une jeune femme se lance dans une série de rencontres amoureuses plus ou moins satisfaisantes. Portrait de femme tantôt attachant et insolite, tantôt irritant. Dialogues drôles et percutants, d'un naturel bluffant. Réalisation modeste mais vivante. D. Bouzyani hilarant.

En attente de classement
4

Tu mérites un amour (Tu mérites un amour)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2019. Drame sentimental de Hafsia Herzi avec Hafsia Herzi, Djanis Bouzyani, Jérémie Laheurte.

Pour oublier son ex-petit ami volage, une jeune femme se lance dans une série de rencontres amoureuses plus ou moins satisfaisantes. Portrait de femme tantôt attachant et insolite, tantôt irritant. Dialogues drôles et percutants, d'un naturel bluffant. Réalisation modeste mais vivante. D. Bouzyani hilarant.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Afin de comprendre pourquoi son ex-petit ami Rémi bloque ses appels, Lila déboule chez lui, pour le découvrir dans les bras d'une ancienne maîtresse. Réalisant que cet homme immature et volage lui a toujours menti, la jeune femme s'efforce de surmonter son chagrin, encouragée en cela par Ali, son meilleur ami gay. Pendant que Rémi, qui continue de lui jurer son amour, part trois semaines en Bolivie pour mieux faire le point, Lila se lance dans une série de rencontres amoureuses et d'expériences sexuelles éphémères, avec des résultats plus ou moins satisfaisants. Seule sa relation avec un timide serveur au seuil de l'âge adulte, qui lui a demandé de poser nue afin de compléter sa demande d'admission à l'école d'art, semble lui apporter un certain réconfort.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec un budget famélique de mille euros, la comédienne Hafsia Herzi (LA GRAINE ET LE MULET) signe un premier film vivant et techniquement au point, qui se distingue par ses dialogues drôles, percutants, d'un naturel bluffant. Cela dit, son portrait de femme en peine d'amour - placé sous le signe de Frida Kahlo -, se révèle tantôt attachant et insolite, tantôt banal et irritant, avec ses valses-hésitations du coeur pour un amant jamais montré sous un jour favorable, qui n'a que sa beauté en apanage. Ces moments plus faibles sont toutefois rachetés par le jeu généralement nuancé et sobre de la réalisatrice, et par la prestation hilarante de Djanis Bouzyani. (Texte rédigé en novembre 2019, dans le cadre du festival Cinemania)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.

À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3