Goto main content
4

La Chasse (The Hunt)

É.-U. 2019. Drame satirique de Craig Zobel avec Ike Barinholtz, Betty Gilpin, Emma Roberts. Une douzaine d'inconnus, servant malgré eux de gibier à une partie de chasse pour millionnaires, découvrent que ce jeu cruel n'est pas tout à fait ce qu'il semble être. Variation astucieuse sur "Les Chasses du comte Zaroff". Scénario malin, au carrefour du thriller et de la satire sociale. Quelques baisses de tension. Réalisation énergique. Distribution sans faille. (sortie en salle: 13 mars 2020)

13 ans + (violence, langage vulgaire)
4

La Chasse (The Hunt)

13 ans + (violence, langage vulgaire) 13 ans + (violence, langage vulgaire)

É.-U. 2019. Drame satirique de Craig Zobel avec Ike Barinholtz, Betty Gilpin, Emma Roberts.

Une douzaine d'inconnus, servant malgré eux de gibier à une partie de chasse pour millionnaires, découvrent que ce jeu cruel n'est pas tout à fait ce qu'il semble être. Variation astucieuse sur "Les Chasses du comte Zaroff". Scénario malin, au carrefour du thriller et de la satire sociale. Quelques baisses de tension. Réalisation énergique. Distribution sans faille. (sortie en salle: 13 mars 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Une douzaine d'inconnus ayant été drogués se réveillent, abandonnés au milieu d'une vaste clairière. Rapidement, ils réalisent qu'on les a rassemblés pour servir de gibier à une chasse sans pitié, organisée pour le plaisir d'une poignée de millionnaires. Mais très vite, une des victimes désignées, plus débrouillarde que les autres, se met en tête de battre les chasseurs à leur propre jeu. Et découvre que ce divertissement cruel cache une conspiration plus vaste et complexe, où rien de ce qui entoure les participants n'est ce qu'il semble être.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette énième variation sur THE MOST DANGEROUS GAME s'impose comme une des plus astucieuses et mordantes du lot. Multipliant les revirements jusqu'à plus soif (mais avec une nette baisse d'inspiration dans le dernier tiers), ce thriller malin se mue en satire sociale sur l'Amérique de Trump et les périls de l'extrémisme. En dire plus risquerait de gâcher les surprises qui font le prix de cette série B ultraviolente mais souvent très drôle, qui tire à boulets rouges sur tout ce qui bouge: les médias sociaux, la rectitude politique, les théories conspirationnistes, l'appropriation culturelle, Ava DuVernay et Bruce Willis. Mis en scène avec énergie et humour par Craig Zobel (Z FOR ZACHARIAH, COMPLIANCE), et bien défendu par une troupe d'acteurs soigneusement choisis (car ici, les apparences comptent pour beaucoup), ce petit brûlot cynique est une belle addition à la lignée des films de genre engagés des dernières années (GET OUT, US, la série THE PURGE, etc.) Preuve supplémentaire que l'horreur est désormais le genre qui permet le mieux de parler de l'Amérique d'aujourd'hui.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Arg. 2018. Drame de Benjamin Naishtat avec Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro. Classement: En attente de classement.

Dans une Argentine politiquement instable, la vie quotidienne sans histoire d'un avocat, père de famille bourgeois, se met à vaciller après une altercation remarquée avec un client agressif dans un restaurant.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3