Goto main content
4

The Burnt Orange Heresy

G.-B. 2019. Thriller de Giuseppe Capotondi avec Claes Bang, Elizabeth Debicki, Mick Jagger. En échange d'une entrevue avec un célèbre peintre qui s'est retiré du marché, un critique d'art doit dérober une toile de ce dernier, pour le compte d'un riche collectionneur. Film noir élégant, adapté du roman de Charles Willeford. Personnages bien dessinés. Intrigue parfois nébuleuse ou précipitée. Atmosphère prenante. Distribution de haute volée. (sortie en salle: 7 août 2020)

13 ans +
4

The Burnt Orange Heresy (The Burnt Orange Heresy)

13 ans + 13 ans +

G.-B. 2019. Thriller de Giuseppe Capotondi avec Claes Bang, Elizabeth Debicki, Mick Jagger.

En échange d'une entrevue avec un célèbre peintre qui s'est retiré du marché, un critique d'art doit dérober une toile de ce dernier, pour le compte d'un riche collectionneur. Film noir élégant, adapté du roman de Charles Willeford. Personnages bien dessinés. Intrigue parfois nébuleuse ou précipitée. Atmosphère prenante. Distribution de haute volée. (sortie en salle: 7 août 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Scott B. Smith
D'après le roman de Charles Willeford
Photographie :
Musique :
Montage :
Bel homme, sûr de lui, James, critique d'art, vient tout juste d'entamer une relation avec l'Américaine Berenice, quand il reçoit l'invitation de Cassidy, collectionneur anglais établi sur les rives du lac de Côme. Celui-ci héberge sur sa propriété Jerome Debney, un célèbre peintre qui s'est retiré du marché de l'art, et qui refuse même de montrer ses oeuvres. Le collectionneur et le critique font alors un pacte: en échange d'une entrevue exclusive avec Debney, James doit dérober une des toiles de ce dernier et la rapporter à Cassidy. Cependant, Berenice développe une étonnante complicité avec le vieux peintre...

L’AVIS DE MEDIAFILM

Élégamment filmée, cette adaptation du roman de Charles Willeford joue habilement du contraste entre le décor paradisiaque du son action (le lac de Côme) et l'intrigue sombre qui s'y trame. Difficile de ne pas y voir une sorte d'écho au monde de l'art, où les apparences respectables dissimulent des intérêts vils et égoïstes. Les personnages bien dessinés gagnent en complexité au fur et à mesure que l'intrigue avance et Giuseppe Capotondi (l'inédit DOPPIA ORA) forge un climat mystérieux et prenant. BURNT ORANGE HERESY demeure malgré ces qualités un film noir relativement lisse, à l'intrigue tantôt nébuleuse, tantôt précipitée. Le film profite toutefois des solides performances de Claes Bang (THE SQUARE), Elizabeth Debicki (WIDOWS), Mick Jagger et surtout, le vétéran canadien Donald Sutherland, superbe en vieux peintre irascible.

Texte : Apolline Caron-Ottavi

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame sportif de Pascal Plante avec Katerine Savard, Pierre-Yves Cardinal, Ariane Mainville. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une nageuse québécoise de 23 ans décide d'arrêter la compétition après les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. La médaille de bronze qu'elle remporte au relais par équipe accentue le malaise qui s'est installé depuis l'annonce de sa décision, jugée irréfléchie par son entourage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3