Goto main content
4

System Crasher (Systemsprenger)

All. 2019. Drame de Nora Fingscheidt avec Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide. Une enfant de 9 ans, ballotée d'un foyer d'assistance publique à l'autre en raison de ses colères terribles, forme une connivence avec un éducateur dédié exclusivement à son cas. Récit fort sur les limites du secours à l'enfance. Mise en scène emphatique, créant une distance avec le spectateur. Composition époustouflante de la petite H. Zengel.

En attente de classement
4

System Crasher (Systemsprenger)

En attente de classement En attente de classement

All. 2019. Drame de Nora Fingscheidt avec Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide.

Une enfant de 9 ans, ballotée d'un foyer d'assistance publique à l'autre en raison de ses colères terribles, forme une connivence avec un éducateur dédié exclusivement à son cas. Récit fort sur les limites du secours à l'enfance. Mise en scène emphatique, créant une distance avec le spectateur. Composition époustouflante de la petite H. Zengel.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Benni, 9 ans, est ballotée d'un foyer d'assistance publique à l'autre, ses crises de colère soudaines et épiques rendant quasiment impossible son placement dans une famille d'accueil. Sa travailleuse sociale désespère, les médecins sont impuissants à disgnostiquer son trouble et les médicaments qu'ils lui prescrivent sont sans effet. Benni souhaite rentrer à la maison, mais sa mère célibataire, déjà accaparée par ses deux plus jeunes enfants et une liaison amoureuse toxique, ne peut pas la reprendre avec elle. La chance de Benni semble vouloir tourner avec l'arrivée dans son foyer de Marcus, un nouvel éducateur dédié exclusivement à son cas. Les premiers contacts sont difficiles, mais lorsque Marcus propose de faire avec elle une retraite d'une semaine en forêt, une connivence s'installe.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Helena Zengel compose une époustouflante enfant terrible, volcan de colère et de pulsions destructrices, dans ce premier long métrage de fiction de l'Allemande Nora Fingscheidt. La petite constitue du reste le maillon le plus fort de ce drame psychologique et social, par lequel la cinéaste, avec une objectivité quasi journalistique, exprime les limites du système de protection de l'enfance. Ainsi, les points de vue de tous les protagonistes sont bien illustrés (celui de l'éducateur étant le mieux développé). Mais le parti-pris de l'auteure pour la gamine privée d'amour ne se dément jamais. Par sa mise en scène emphatique (jump-cuts, flashes, musique tonitruante, etc.), Fingscheidt entend même reproduire à l'image et dans le son les tempêtes intérieures de Benni. Mais le dispositif, aussi efficace soit-il pour la compréhension du spectateur, a la fâcheuse conséquence de le tenir à distance. Ce croisement taciturne de L'ENFANT SAUVAGE et THE MIRACLE WORKER comporte toutefois quelques instants de grâce. L'un d'entre eux, montrant la travailleuse sociale en train de craquer, vaut son pesant d'or. (Texte rédigé en février 2019, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

G.-B. 2018. Documentaire de Victor Kossakovsky. Classement: Général.

Du Groenland à la Floride, en passant par la Russie et la Californie, la force brute de l'eau déchaîne une puissance dévastatrice hors du commun. Désarmé, l'humain doit se contenter de la contempler ou de la subir.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3