Goto main content
3

Sainte Maude (Saint Maud)

G.-B. 2019. Drame de Rose Glass avec Morfydd Clark, Jennifer Ehle, Lily Knight. Gagnée par une fièvre mystique, une infirmière à domicile se donne la mission de sauver l'âme d'une chorégraphe en fin de vie, qui ne croit pas en Dieu. Récit troublant et prenant sur les périls de l'extrémisme religieux. Écriture raffinée. Réalisation angoissante, empruntant aux codes du film d'horreur. M. Clark habitée et poignante.

13 ans + (violence, horreur)
3

Sainte Maude (Saint Maud)

13 ans + (violence, horreur) 13 ans + (violence, horreur)

G.-B. 2019. Drame de Rose Glass avec Morfydd Clark, Jennifer Ehle, Lily Knight.

Gagnée par une fièvre mystique, une infirmière à domicile se donne la mission de sauver l'âme d'une chorégraphe en fin de vie, qui ne croit pas en Dieu. Récit troublant et prenant sur les périls de l'extrémisme religieux. Écriture raffinée. Réalisation angoissante, empruntant aux codes du film d'horreur. M. Clark habitée et poignante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Gagnée par une fièvre mystique, Maud, une infirmière à domicile, se donne pour mission de sauver l'âme d'Amanda, quinquagénaire atteinte d'un cancer incurable. Or, cette ex-chorégraphe et danseuse, épicurienne forcenée, ne croit pas en Dieu et rit sous cape des lubies de sa jeune soignante. Leur complicité vire d'ailleurs à l'affrontement quand Maud commet un grave impair. Soudainement sans emploi, l'infirmière, révoltée par le silence de Dieu, se lance dans diverses expériences extrêmes et sombre progressivement dans la folie.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Auteure de courts métrages cultivant l'insolite et favorisant l'interdit ("Moths", "Storm House", "Room 55"), la Britannique Rose Glass poursuit dans la même veine avec ce premier long troublant, qui flirte avec l'horreur et le surnaturel. Avec force, son scénario illustre les périls de l'extrémisme religieux chez les personnes psychologiquement fragiles et, avec sensibilité et lucidité, la peur insondable devant l'imminence de la mort. D'une écriture raffinée, les ferventes prières de l'héroïne ne peuvent manquer d'évoquer certains passages du BREAKING THE WAVES de Lars Von Trier. Dans sa mise en scène, la jeune cinéaste génère un climat d'angoisse prégnant, grâce à un recours maîtrisé aux tropes du film d'horreur. La toute dernière image du film, proprement terrifiante, exprime admirablement le fossé entre le fantasme et la réalité. Morfydd Clark (THE PERSONAL HISTORY OF DAVID COPPERFIELD) est habitée et poignante dans le rôle-titre, face à une Jennifer Ehle (A QUIET PASSION) tour à tour truculente, autoritaire et vulnérable dans un contre-emploi.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Film d'animation de Joel Crawford. Classement: Général.

Les Crood, un clan préhistorique, font la rencontre des Betterman, plus évolués et vivant dans un site luxuriant. Reconnaissant un des leurs parmi ces étrangers mal dégrossis, les parents Betterman manoeuvrent afin de le séparer de sa compagne, au profit de leur fille.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3