Goto main content
3

Roubaix, une lumière

Fr. 2019. Drame policier de Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Antoine Reinartz, Sara Forestier. À Roubaix, un commissaire de police enquête avec un lieutenant novice sur différentes affaires criminelles, potentiellement liées entre elles. Tableau déchirant de la misère humaine, adapté d'un documentaire. Quelques élans romanesques détonnants. Réalisation nerveuse et précise. Interprétation hors pair. (sortie en salle: 6 mars 2020)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Roubaix, une lumière (Roubaix, une lumière)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Fr. 2019. Drame policier de Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Antoine Reinartz, Sara Forestier.

À Roubaix, un commissaire de police enquête avec un lieutenant novice sur différentes affaires criminelles, potentiellement liées entre elles. Tableau déchirant de la misère humaine, adapté d'un documentaire. Quelques élans romanesques détonnants. Réalisation nerveuse et précise. Interprétation hors pair. (sortie en salle: 6 mars 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Ville du nord de la France autrefois prospère, Roubaix est aujourd'hui en déclin, mais "gardée" par le commissaire Daoud, fortement attaché à ce lieu qui l'a vu naître. Le soir de Noël, le vétéran accueille dans son équipe Louis, lieutenant fraîchement émoulu de l'école de police. Ensemble, ils mènent trois enquêtes de front: l'agression sexuelle d'une adolescente, perpétrée selon le mode opératoire d'un violeur en série; la fugue d'une jeune maghrébine en révolte contre son père; un incendie criminel survenu dans un quartier mal famé. Témoins importants dans cette dernière affaire, Claude, mère d'un enfant de six ans, et sa compagne Marie deviennent les principales suspectes quand, quelques jours plus tard, leur voisine octogénaire est assassinée.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Arnaud Desplechin, le réalisateur de ROIS ET REINE et UN CONTE DE NOËL, adapte ici un documentaire, ROUBAIX, COMMISSARIAT CENTRAL, AFFAIRES COURANTES, paru en 2008. Avec ce que cela suppose de réalisme. Or, ceci ne l'empêche pas de céder une fois de plus à l'appel du romanesque, qui coule des réflexions du policier débutant, fervent catholique dépassé par sa mission. Les quelques ruptures de ton que ce parti pris occasionne s'intègrent malgré tout à ce déchirant tableau de la misère humaine, brossé avec vigueur et concision. En terrain connu, puisque natif de Roubaix, Desplechin confère à son film un supplément de vérité, insistant pour citer dans le feu de l'action les noms des rues et places principales de cette ville qu'il aime tant. Et pour ce premier polar, comme de raison bien documenté, le cinéaste insuffle à sa mise en scène la précision et la nervosité requises. L'ensemble est fortifié par les performances hors pair de Roschdy Zem et Sara Forestier. (Texte rédigé en mai 2019, dans le cadre du Festival de Cannes - Compétition officielle)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Arg. 2018. Drame de Benjamin Naishtat avec Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro. Classement: En attente de classement.

Dans une Argentine politiquement instable, la vie quotidienne sans histoire d'un avocat, père de famille bourgeois, se met à vaciller après une altercation remarquée avec un client agressif dans un restaurant.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3