Go to main content
4

La Fine Fleur

Fr. 2020. Comédie dramatique de Pierre Pinaud avec Catherine Frot, Melan Omerta, Olivia Côte. Avec l'aide de ses employés, une horticultrice revêche, jadis célèbre, tente de sauver de la faillite sa petite entreprise familiale, spécialisée dans la culture des roses. Hommage à l'artisanat et à la passion du métier. Récit plutôt convenu. Photographie soignée. Réalisation un peu surannée, en phase avec le sujet. C. Frot convaincante. (sortie en salle: 6 mai 2022)

En attente de classement
4

La Fine Fleur (La Fine Fleur)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2020. Comédie dramatique de Pierre Pinaud avec Catherine Frot, Melan Omerta, Olivia Côte.

Avec l'aide de ses employés, une horticultrice revêche, jadis célèbre, tente de sauver de la faillite sa petite entreprise familiale, spécialisée dans la culture des roses. Hommage à l'artisanat et à la passion du métier. Récit plutôt convenu. Photographie soignée. Réalisation un peu surannée, en phase avec le sujet. C. Frot convaincante. (sortie en salle: 6 mai 2022)

Horticultrice de renom, créatrice par le passé de plusieurs roses primées, Ève Vernet gère, de peine et de misère, la petite entreprise familiale qu'elle a héritée de son père. À moins d'un miracle ou de la création d'une nouveau spécimen de rose exceptionnel, le dépôt de bilan est inévitable. Néanmoins, la revêche Ève peut compter sur sa fidèle collaboratrice Vera. Jamais à court d'idées, celle-ci propose de contourner l'impossibilité de payer de nouveaux employés en engageant trois personnes sans compétence, référées par une association de réinsertion sociale, soient un repris de justice, un chômeur quinquagénaire de longue durée et une jeune fille maladivement timide. Après avoir refusé une fois de plus l'offre d'achat de son principal compétiteur, Ève se lance, avec son équipe de choc, dans une ultime tentative pour sauver son entreprise et le nom de son père.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Hommage à l'artisanat et à la passion du métier, LA FINE FLEUR s'attache aux bottes d'une femme têtue qui privilégie - contre vents et marées - la qualité du produit à la quantité. Le combat de cette petite horticultrice contre la multinationale de son concurrent est de fait inspirant, tout comme sa persévérance et son désir de formation. Ceci dit, tout cela est enchâssé dans un récit certes solide et amusant, mais assez convenu, avec son lot attendu d'épreuves à surmonter et de petites défaites. Quant au dénouement, qui célèbre la victoire de David contre Goliath, il éclot sans surprise au printemps. Ce classicisme un peu "vieille France" dans l'écriture (elle cultive des roses blanches) se retrouve aussi dans la photographie et la réalisation surannée, néanmoins en phase avec le sujet. Dans un rôle taillé sur mesure, Catherine Frot (SAGE FEMME) est convaincante. (Texte rédigé en novembre 2020, dans le cadre du Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue)

Texte : Olivier Lefébure

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3