Goto main content
5

Jeu d'évasion (Escape Room)

É.-U. 2019. Thriller de Adam Robitel avec Taylor Russell, Logan Miller, Deborah Ann Woll. Croyant participer à un jeu d'évasion, six individus se retrouvent plutôt soumis à une série d'épreuves mortelles. Prémisse connue. Personnages schématiques. Quelques idées ingénieuses. Décors imaginatifs. Réalisation et interprétation efficaces. (sortie en salle: 4 janvier 2019)

13 ans + (violence)
5

Jeu d'évasion (Escape Room)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 2019. Thriller de Adam Robitel avec Taylor Russell, Logan Miller, Deborah Ann Woll.

Croyant participer à un jeu d'évasion, six individus se retrouvent plutôt soumis à une série d'épreuves mortelles. Prémisse connue. Personnages schématiques. Quelques idées ingénieuses. Décors imaginatifs. Réalisation et interprétation efficaces. (sortie en salle: 4 janvier 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
À Chicago, six individus sont invités à participer à un jeu d'évasion novateur, assorti d'une bourse de dix mille dollars. L'étudiante en mathématiques, le courtier en valeurs mobilières, le camionneur, l'ex-soldate, le commis de magasin et le jeune gamer ne se connaissent pas et, a priori, n'ont rien en commun. Réunis dans la salle d'attente de la compagnie, ils réalisent rapidement qu'ils sont pris au piège, soumis à une série d'épreuves potentiellement mortelles, faisant appel autant à leurs compétences intellectuelles que physiques.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Surfant sur la popularité des jeux d'évasion, le réalisateur Adam Robitel (INSIDIOUS - THE LAST KEY) et ses scénaristes ont conçu un thriller efficace et à l'occasion très ingénieux, qui se signale surtout par le caractère imaginatif de ses décors. Mais les emprunts trop manifestes à SAW, THE GAME, FINAL DESTINATION et UNFRIENDED - DARK WEB, de même que certains développements tirés par les cheveux, freinent le plaisir. Schématiques dans leur conception, conformes aux nouvelles normes hollywoodiennes de représentativité raciale et sexuelle, les personnages sont néanmoins défendus avec l'énergie et la conviction requises.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2018. Film d'essai de Jennifer Alleyn avec Pascale Bussières, Emmanuel Schwartz, Jennifer Alleyn. Classement: Général.

Une cinéaste en peine d'amour entreprend la production d'un film inspiré de ce thème. Prenant du retard et disposant d'un budget très modeste, elle se résout à faire de douloureux compromis, allant même jusqu'à changer de comédien en plein milieu du tournage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3