Goto main content
4

J'accuse

Fr. 2019. Drame historique de Roman Polanski avec Jean Dujardin, Grégory Gadebois, Emmanuelle Seigner. À la fin du XIXe siècle, le nouveau chef des services secrets de l'armée française obtient la preuve qu'un officier juif a été injustement condamné pour espionnage. Adaptation soignée d'un roman de Robert Harris. Habile mélange de drame judiciaire et de polar historique. Réalisation maîtrisée, mais d'une froideur académique. Distribution prestigieuse et sans faille.

En attente de classement
4

J'accuse (J'accuse)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2019. Drame historique de Roman Polanski avec Jean Dujardin, Grégory Gadebois, Emmanuelle Seigner.

À la fin du XIXe siècle, le nouveau chef des services secrets de l'armée française obtient la preuve qu'un officier juif a été injustement condamné pour espionnage. Adaptation soignée d'un roman de Robert Harris. Habile mélange de drame judiciaire et de polar historique. Réalisation maîtrisée, mais d'une froideur académique. Distribution prestigieuse et sans faille.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
À la fin de 1894, le capitaine Alfred Dreyfus, officier français de confession juive, est condamné à être déporté sur l'Île du Diable pour avoir fourni des documents secrets à l'Allemagne. Quand un de ses anciens enseignants, le commandant Marie-Georges Picquart, est promu chef du Deuxième Bureau de renseignements, il découvre que l'écriture d'un certain commandant Esterhazy ressemble beaucoup à celle trouvée sur les documents ayant incriminé Dreyfus. Picquart amorce alors une contre-enquête prouvant l'innocence du capitaine juif, malgré l'hostilité de l'État-Major, qui lui ordonne d'enterrer l'affaire. Son combat sera relancé par la publication dans le journal "L'Aurore" du 13 janvier 1898 d'un texte d'Émile Zola intitulé "J'accuse...!", dans lequel l'illustre écrivain dénonce les manoeuvres de l'armée française et le climat d'antisémitisme qui a entouré le procès Dreyfus.

L’AVIS DE MEDIAFILM

De REPULSION à THE PIANIST, en passant par ROSEMARY'S BABY et LE LOCATAIRE, les héros polanskiens partagent depuis toujours le fait d'être perçus comme des "étrangers" dans un monde où tout semble conspirer contre eux. En ce sens, le capitaine Dreyfus (et ceux qui viennent ici à sa défense) s'inscrivent parfaitement dans l'oeuvre d'un cinéaste chez qui l'horreur s'est graduellement déplacée du fantastique au politique (cf. CHINATOWN, DEATH AND THE MAIDEN, THE GHOST WRITER). Mêlant habilement drame judiciaire, film d'espionnage et polar historique, Polanski signe un film étonnamment contemporain sur l'antisémitisme et l'instrumentalisation de la haine à des fins partisanes. Ses armes: un scénario rigoureux, tiré d'un roman de Robert Harris (THE GHOST WRITER), une mise en scène élégante et maitrisée, une distribution prestigieuse et sans faille. Si l'on peut reprocher au film une certaine froideur académique, une baisse de régime dans la seconde moitié et un happy end forcé, J'ACCUSE n'en demeure pas moins une oeuvre nécessaire, sur la montée de l'intolérance et des extrémismes.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie sentimentale de Christophe Honoré avec Chiara Mastroianni, Benjamin Biolay, Vincent Lacoste. Classement: En attente de classement.

Ses nombreuses infidélités ayant été découvertes par son époux, qui l'aime toujours autant après vingt ans de mariage, une professeure de droit quitte discrètement l'appartement en pleine nuit et loue une chambre à l'hôtel d'en face, pour faire le point sur leur relation.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3