Goto main content
3

It Must Be Heaven

Fr. 2019. Comédie de Elia Suleiman avec Elia Suleiman, Ali Suliman, Gael Garcia Bernal. Un cinéaste palestinien compare les vertus de Paris et New York, où il tente de vendre à des producteurs son nouveau projet de film. Méditation amère sur l'appartenance et le rêve nationaliste. Vignettes satiriques d'une grande force d'évocation. Mise en scène soignée et précise. Jeu minimaliste habituel du réalisateur. (sortie en salle: 3 juillet 2020)

Général
3

It Must Be Heaven (It Must Be Heaven)

Général Général

Fr. 2019. Comédie de Elia Suleiman avec Elia Suleiman, Ali Suliman, Gael Garcia Bernal.

Un cinéaste palestinien compare les vertus de Paris et New York, où il tente de vendre à des producteurs son nouveau projet de film. Méditation amère sur l'appartenance et le rêve nationaliste. Vignettes satiriques d'une grande force d'évocation. Mise en scène soignée et précise. Jeu minimaliste habituel du réalisateur. (sortie en salle: 3 juillet 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Un cinéaste palestinien compare les vertus de Paris et New York, où il tente de vendre à des producteurs son nouveau projet de film. Mais très vite, le voyageur constate qu'il n'y a pas beaucoup de différences fondamentales entre ces métropoles occidentales et son Nazareth natal.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Dix ans après LE TEMPS QU'IL RESTE, Elia Suleiman revient avec une méditation sur le sentiment d'appartenance et le rêve nationaliste, dont l'amertume est atténuée par le traitement satirique et absurde qui a fait sa renommée. Le dur constat de l'artiste palestinien étant qu'à l'étranger, tout comme dans son territoire sous occupation, s'expriment la violence, l'intimidation et l'individualisme. Et que partout où il va, sa patrie le suit. Son personnage mutique à la Tati est plus que jamais spectateur passif de la condition humaine, exprimée avec soin et précision, à travers une série de vignettes d'une grande force d'évocation. Reconnaître le parc Lafontaine à Montréal comme substitut du Central Park new-yorkais, et croiser le jovial Gael Garcia Bernal dans un amusant caméo, sont autant d'autres petits plaisirs offerts par cet opus maîtrisé du trop rare auteur de CHRONIQUE D'UNE DISPARITION et INTERVENTION DIVINE. (Texte rédigé en mai 2019, dans le cadre du Festival de Cannes - Compétition officielle)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3