Goto main content
4

Le Traître (Il traditore)

It. 2019. Drame biographique de Marco Bellocchio avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Candido, Fausto Russo Alesi. Arrêté au Brésil en 1983 puis extradé en Italie, Tommaso Buscetta, membre influent de la Cosa Nostra, en vient à collaborer avec la justice. Fresque sociale captivante. Portrait plutôt sympathique et pas toujours nuancé d'un criminel notoire. Passages percutants ou hauts en couleur. Traitement tantôt classique, tantôt opératique. P. Favino solide. (sortie en salle: 7 février 2020)

13 ans + (violence)
4

Le Traître (Il traditore)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

It. 2019. Drame biographique de Marco Bellocchio avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Candido, Fausto Russo Alesi.

Arrêté au Brésil en 1983 puis extradé en Italie, Tommaso Buscetta, membre influent de la Cosa Nostra, en vient à collaborer avec la justice. Fresque sociale captivante. Portrait plutôt sympathique et pas toujours nuancé d'un criminel notoire. Passages percutants ou hauts en couleur. Traitement tantôt classique, tantôt opératique. P. Favino solide. (sortie en salle: 7 février 2020)

Italie, 1980. Les tensions sont vives au sein de la Cosa Nostra, particulièrement entre la famille de Palerme et celle de Corleone, dirigée par l'ambitieux Toto Riina. Membre influent du premier clan, Tommaso Buscetta préfère s'exiler au Brésil avec sa troisième épouse et leurs enfants, laissant à son vieil ami, Pippo Calo, le soin de protéger ses deux fils adultes. En 1983, la police militaire de Rio vient arrêter le Sicilien, sous des accusations de trafic de drogue. Avant son extradition pour l'Italie, le prisonnier tente en vain de s'empoisonner à la strychnine. De retour dans son pays natal, Bruscetta, par amour pour sa femme et sa famille, finit par collaborer avec le juge Giovanni Falcone. Grâce à ses révélations, des milliers de mafieux sont incarcérés. S'ensuit en 1986 un maxi procès, au cours duquel Bruscetta confronte ses ex-complices.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette fresque sociale captivante, riche en précieux détails historiques, repose toutefois sur un portrait sympathique et pas toujours nuancé d'un criminel notoire. Celui que l'on surnommait "le boss des deux mondes", à cette époque le plus puissant membre de la Cosa Nostra ayant collaboré avec les autorités, n'a pas commis qu'un seul meurtre, contrairement à ce que le film nous laisse croire. Cela dit, les auteurs expriment bien le fait que Tommaso Buscetta se voyait comme le dernier homme d'honneur d'une confrérie ayant perdu tout sens éthique, en autorisant le meurtre de femmes et d'enfants. Le vétéran Marco Bellocchio (LE SAUT DANS LE VIDE, LE METTEUR EN SCÈNE DE MARIAGE) oscille entre un traitement classique et opératique, ménageant certains passages percutants et d'autres hauts en couleur, surtout lors des reconstitutions des célèbres procès. Dans le rôle-titre, Pierfrancesco Favino (ROMANZO CRIMINALE, ANGELS & DEMONS) est solide. (Texte rédigé en mai 2019, dans le cadre du Festival de Cannes - Compétition officielle)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3