Go to main content
4

Cranks

Can. 2019. Drame de Ryan McKenna avec Terra Hazelton, Louis Negin, Bahia Watson. À Winnipeg, le quotidien souvent étrange de personnes vivant seules, qui ont en commun leur attachement à une tribune radiophonique populiste. Hommage à la diversité et la marginalité, entre expérimentation formelle et chronique sociale. Structure narrative inventive. Quelques longueurs. Belles images en noir et blanc. Interprétation dans la note.

En attente de classement
4

Cranks (Cranks)

En attente de classement En attente de classement

Can. 2019. Drame de Ryan McKenna avec Terra Hazelton, Louis Negin, Bahia Watson.

À Winnipeg, le quotidien souvent étrange de personnes vivant seules, qui ont en commun leur attachement à une tribune radiophonique populiste. Hommage à la diversité et la marginalité, entre expérimentation formelle et chronique sociale. Structure narrative inventive. Quelques longueurs. Belles images en noir et blanc. Interprétation dans la note.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
La Distributrice de films
Dans une ruelle du centre-ville de Winnipeg, un vieillard installe un kiosque à câlins réservé aux hommes. Une jeune femme traque les fantômes qui auraient investi son appartement. Après une dispute avec son épouse, un magasinier violent emménage dans un entrepôt. Une femme d'âge mûr croit dur comme fer être enceinte. Une célibataire enveloppée, passionnée de musique latine, cherche désespérément l'amour. Tous ces citoyens solitaires ont en commun d'écouter religieusement ou de participer activement à une tribune téléphonique populiste, véhiculant les pires racontars.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec ce troisième long métrage, le réalisateur du COEUR DE MADAME SABALI livre un essai original, au carrefour de l'expérimentation formelle et de la chronique sociale. Ryan McKenna a en effet eu l'ingénieuse idée d'imaginer quelles auraient pu être les vies des participants de "Action Line", une tribune radiophonique manitobaine tristement célèbre pour ses interventions souvent ridicules de citoyens ordinaires ("cranks"), vivement encouragées par le populiste Peter Warren, animateur vedette de 1971 à 1998. À partir d'extraits d'archives audio et de lettres reçues par Warren, le cinéaste agence de courtes saynètes formant une image kaléidoscopique de la diversité et de la pluralité des résidents de sa ville natale. Quelques longueurs émaillent toutefois ces portraits attachants, jamais moqueurs, qui permettent également à McKenna de dénoncer par la bande le phénomène des radios-poubelles. L'aspect surréaliste de l'exercice est renforcé par la quasi absence de dialogues, une mise en scène minimaliste, tout en plans séquences, et de belles images en noir et blanc. Enfin, l'interprétation est dans la note.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3