Goto main content
4

Chanson douce

Fr. 2019. Drame psychologique de Lucie Borleteau avec Karin Viard, Leïla Bekhti, Antoine Reinartz. À la naissance de leur deuxième enfant, un jeune couple parisien engage une nourrice attentive et dévouée, mais aux comportements de plus en plus étranges. Adaptation prenante du roman de Leïla Slimani. Chronique réaliste bifurquant vers le suspense d'horreur. Trame connue. Réalisation vivante. K. Viard impeccable dans un rôle à sa mesure.

En attente de classement
4

Chanson douce (Chanson douce)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2019. Drame psychologique de Lucie Borleteau avec Karin Viard, Leïla Bekhti, Antoine Reinartz.

À la naissance de leur deuxième enfant, un jeune couple parisien engage une nourrice attentive et dévouée, mais aux comportements de plus en plus étranges. Adaptation prenante du roman de Leïla Slimani. Chronique réaliste bifurquant vers le suspense d'horreur. Trame connue. Réalisation vivante. K. Viard impeccable dans un rôle à sa mesure.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Afin de pouvoir reprendre son travail dans un cabinet d'avocats, Myriam convainc son conjoint Paul, réalisateur de disques, d'engager une nourrice pour garder leurs deux jeunes enfants, Mila et Adam. Après avoir reçu la visite de plusieurs candidates, leur choix s'arrête sur Louise, une femme expérimentée, en apparence très convenable. Dès les premiers jours, la veuve quinquagénaire confirme la première impression. Attentive, travaillante et dévouée, elle met de l'ordre dans la maisonnée, s'attache aux bambins et redonne au jeune couple le loisir de profiter de la vie. Bien que son attitude rigide ne plaise guère à Sylvie, mère de Paul, la nounou devient peu à peu le véritable pivot de la famille. Pourtant, dès que les parents ont le dos tourné, Louise fait preuve d'une attitude pour le moins étrange.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour son deuxième long métrage, Lucie Borleteau (FIDELIO - L'ODYSSÉE D'ALICE) livre une adaptation prenante du roman de Leïla Slimani, Prix Goncourt 2016, lui-même inspiré d'un fait divers survenu à New York en 2012. Entre chronique réaliste, critique sociétale et film de genre, le scénario - cosigné par Borleteau et l'acteur Jérémie Elkaïm (LA GUERRE EST DÉCLARÉE) - explore une relation de dépendance toxique entre une figure maternelle de substitution et des parents débordés, aveugles face à son autorité. Le virage vers l'horreur s'opère en douceur, presque naturellement, rendant plus crédible un dénouement glaçant, filmé avec pudeur. La noirceur de l'intrigue, qui repose sur une trame tout de même connue, est compensée par une mise en scène vivante et l'exploitation judicieuse d'intérieurs aux couleurs vives. Karine Viard excelle dans un personnage taillé à sa mesure, en proie à de profonds troubles intérieurs dont on ne saisit jamais vraiment les origines. Le jeu naturel de Leila Bekhti et Antoine Reinartz est également convaincant. (Texte rédigé en novembre 2019, dans le cadre du festival Cinemania)

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie de Sophie Letourneur avec Jonathan Cohen, Marina Foïs, Jacqueline Kakou. Classement: 13 ans +.

Une pianiste de concert tombe involontairement enceinte par la faute de son mari et agent qui, à 40 ans, s'est découvert un soudain désir de paternité. Arborant un ventre anormalement gros, l'artiste dépassée voit son conjoint vivre sa grossesse par procuration.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3