Goto main content
5

Anna

Fr. 2019. Thriller de Luc Besson avec Sasha Luss, Luke Evans, Helen Mirren. En échange de sa liberté, une top modèle enrôlée de force par le KGB accepte d'exécuter un dangereux contrat pour le compte de la CIA. Thriller classique, limité et prévisible, malgré un récit à tiroirs plutôt ludique. Accents d'autoparodie. Réalisation adroite et rythmée. Belle assurance de S. Luss. (sortie en salle: 21 juin 2019)

13 ans + (violence)
5

Anna (Anna)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

Fr. 2019. Thriller de Luc Besson avec Sasha Luss, Luke Evans, Helen Mirren.

En échange de sa liberté, une top modèle enrôlée de force par le KGB accepte d'exécuter un dangereux contrat pour le compte de la CIA. Thriller classique, limité et prévisible, malgré un récit à tiroirs plutôt ludique. Accents d'autoparodie. Réalisation adroite et rythmée. Belle assurance de S. Luss. (sortie en salle: 21 juin 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Moscou, 1987. Anna Poliatova, orpheline de 24 ans, est approchée par Alex, recruteur au KGB. Sans avenir et risquant la prison pour avoir protégé son petit ami lors d'un vol qui a mal tourné, la jeune femme est enrôlée de force comme espionne. Se faisant passer pour une mannequin de luxe dans une agence parisienne, la blonde platine, experte aux échecs, devient une tueuse d'une redoutable efficacité. Très prisée par sa patronne au KGB, l'irascible Olga, Anna obtient d'elle une promesse de liberté au terme de cinq années de service. Au beau milieu d'une opération visant à liquider un diplomate allemand, l'espionne de choc tombe dans les filets de Leonard Miller, un agent de la CIA. Celui-ci lui propose un marché qu'elle ne pourra pas refuser.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après le cuisant échec de VALERIAN, Luc Besson revient en terrain connu avec un film d'action survitaminé centré sur une héroïne forte, dans la veine de NIKITA, LUCY et THE FIFTH ELEMENT. À la différence que cette fois, l'autoparodie et le second degré semblent avoir guidé l'écriture d'un scénario échevelé et, délibérément ou pas, assez comique. À preuve, une protagoniste étrangement naïve, des personnages secondaires manichéens (l'illustration du milieu de la mode vaut son pesant d'or) et de multiples retours en arrière venant sans cesse brouiller les pistes. Ludique à prime abord, cette construction sur le principe des poupées russes ne suffit cependant pas à étoffer une intrigue conventionnelle, très limitée et finalement plutôt prévisible. Reste que l'ensemble est rythmé, riche en scènes de bagarre adroitement chorégraphiées et en courses-poursuites haletantes. Dans le rôle-titre, le mannequin Sasha Luss (la princesse Lihö-Minaa dans VALERIAN) démontre une belle assurance, face à des partenaires plus aguerris. À commencer par Helen Mirren, tordante en marâtre insupportable, prête à toutes les trahisons pour parvenir à ses fins.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3