Goto main content
4

Vers les étoiles (Ad Astra)

É.-U. 2019. Science-fiction de James Gray avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Liv Tyler. Un astronaute se rend sur Mars afin d'établir un contact radio avec son père qui, en orbite autour de Neptune, serait responsable d'un étrange phénomène menaçant la survie de la Terre. Étranges variations sur le thème des relations père-fils. Des longueurs et invraisemblances. Mise en scène soignée et sensible. Interprétation solide et subtile de B. Pitt. (sortie en salle: 20 septembre 2019)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Vers les étoiles (Ad Astra)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2019. Science-fiction de James Gray avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Liv Tyler.

Un astronaute se rend sur Mars afin d'établir un contact radio avec son père qui, en orbite autour de Neptune, serait responsable d'un étrange phénomène menaçant la survie de la Terre. Étranges variations sur le thème des relations père-fils. Des longueurs et invraisemblances. Mise en scène soignée et sensible. Interprétation solide et subtile de B. Pitt. (sortie en salle: 20 septembre 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Dans un avenir où la planète est menacée par d'étranges décharges électriques venues de l'espace, l'astronaute Roy McBride est chargé d'une mission top secrète: partir pour la Lune, puis gagner la planète Mars, afin d'y établir un contact radio avec son père, le légendaire directeur du projet Lima. Ce dernier, réputé disparu ou mort depuis longtemps, serait apparemment toujours vivant, en orbite autour de Neptune, et peut-être même responsable des mystérieux phénomènes observés sur la Terre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Au carrefour d'APOCALYPSE NOW et SOLARIS, James Gray (THE LOST CITY OF Z) nous convie à une quête existentielle à la fois spatiale et intimiste, où l'infini devient le théâtre d'une méditation sur les relations père-fils. Après une première moitié prenante et prometteuse, avec son illustration intrigante de la colonisation de la Lune, le film s'enlise dans des longueurs et invraisemblances (comme l'improbable manoeuvre pour monter subrepticement dans une fusée à son décollage de Mars, ou l'absurde traversée des dangereux anneaux de Neptune). Ces faiblesses sont toutefois rachetées par une mise en scène soignée et sensible, qui fait corps avec la performance solide et subtile de Brad Pitt. Au final, on reste avec le souvenir d'un drame de science-fiction aussi ambitieux qu'inégal, qui semble se perdre quelque part entre les tiraillements du coeur et l'infinité de l'espace.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Alain Raoust avec Salomé Richard, Yoann Zimmer, Estelle Meyer. Classement: Général.

Une ébéniste décroche un emploi d'été à la déchetterie du village de province où elle avait séjourné dix ans plus tôt. Sous un soleil de plomb, sa quiétude est troublée par l'irruption d'une participante de téléréalité égarée et du frère de son ancien amoureux.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3