Goto main content
5

14 jours 12 nuits

Can. 2019. Drame psychologique de Jean-Philippe Duval avec Anne Dorval, Leanna Chea, Ngoc Thoa. Taisant sa véritable identité, une océanographe québécoise rencontre au Vietnam la mère biologique de l'enfant qu'elle et son mari ont adoptée 17 ans plus tôt. Récit sensible mais ténu et sans grande profondeur. Traitement allusif et contemplatif séduisant, cédant le pas à la surexplication. Réalisation et photographie soignées. Interprétation juste. (sortie en salle: 6 March 2020)

Général
5

14 jours 12 nuits (14 jours 12 nuits)

Général Général

Can. 2019. Drame psychologique de Jean-Philippe Duval avec Anne Dorval, Leanna Chea, Ngoc Thoa.

Taisant sa véritable identité, une océanographe québécoise rencontre au Vietnam la mère biologique de l'enfant qu'elle et son mari ont adoptée 17 ans plus tôt. Récit sensible mais ténu et sans grande profondeur. Traitement allusif et contemplatif séduisant, cédant le pas à la surexplication. Réalisation et photographie soignées. Interprétation juste. (sortie en salle: 6 March 2020)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Taisant sa véritable identité, Isabelle, une océanographe québécoise, rencontre à Hanoï Thuy Nguyen, la mère biologique de Clara, l'enfant qu'elle et son mari ont adoptée 17 ans plus tôt. Thuy étant guide touristique, les deux femmes parcourent le Vietnam et fraternisent au fil des escales.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En dire davantage gâcherait les quelques surprises contenues dans ce récit sensible, mais en définitive ténu, sans grande profondeur et généreux en clichés sur l'histoire et la culture vietnamienne. D'abord allusif et contemplatif, le traitement cède le pas à la surexplication, à l'occasion de flashbacks peu convaincants. Et bien que soignée, la réalisation de Jean-Philippe Duval (DÉDÉ À TRAVERS LES BRUMES) confine souvent à la carte postale, quand elle n'abuse pas du contraste facile entre les climats (moite en Asie du Sud-Est, froid au Canada). L'interprétation est néanmoins juste, même si François Papineau, en père adoptif, est quasiment réduit au statut de figurant.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.

En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3