Goto main content
5

Wolfe

Can. 2018. Drame de Francis Bordeleau avec Léa Roy, Antoine Pilon, Ludivine Reding. Durant sa soirée d'anniversaire, une jeune femme manipulatrice, objet de toutes les convoitises, pose un geste spectaculaire, aux conséquences inattendues. Récit éclaté, brossant un portrait sombre d'une certaine jeunesse. Dialogues pas toujours subtils. Réalisation à la fois brute et stylisée. Interprétation inégale. (sortie en salle: 26 octobre 2018)

13 ans +
5

Wolfe (Wolfe)

13 ans + 13 ans +

Can. 2018. Drame de Francis Bordeleau avec Léa Roy, Antoine Pilon, Ludivine Reding.

Durant sa soirée d'anniversaire, une jeune femme manipulatrice, objet de toutes les convoitises, pose un geste spectaculaire, aux conséquences inattendues. Récit éclaté, brossant un portrait sombre d'une certaine jeunesse. Dialogues pas toujours subtils. Réalisation à la fois brute et stylisée. Interprétation inégale. (sortie en salle: 26 octobre 2018)

Durant sa soirée d'anniversaire, une jeune femme manipulatrice, objet de toutes les convoitises, prononce un discours hargneux visant ses quatre meilleurs amis, puis pose un geste spectaculaire, aux conséquences inattendues. Tandis que les témoins se confient à un interlocuteur anonyme, une des filles de la bande se joint à un groupe de soutien pour personnes en proie à des pensées suicidaires.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Au fil d'un récit éclaté, dans une facture à la fois brute et stylisée, Francis Bordeleau brosse un portrait plutôt sombre d'une certaine jeunesse contemporaine. Mais ce premier long métrage, réalisé dans l'urgence, n'est pas exempt de défauts. L'exploration des tourments du coeur, des pulsions violentes, de l'autodestruction et de la maladie mentale repose sur des dialogues pas toujours subtils, les personnages étant définis davantage par leurs paroles que par leurs gestes. Usé à la corde, le procédé du faux documentaire ajoute à l'impression d'artificialité du film, en plus de révéler indirectement l'identité de la future victime. Enfin, l'interprétation est inégale. Face aux crédibles et sensibles Ludivine Reding (la série "Fugueuse"), Catherine Brunet et Antoine Pilon, Léa Roy apparaît peu expressive et nuancée dans son jeu. Quant à l'inexpérimenté Godefroy Reding - frère cadet de Ludivine -, il aurait gagné à être mieux dirigé.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Simon Lavoie avec Monique Gosselin, Nathalie Doummar, Victor Andrés Trelles Turgeon. Classement: 13 ans +.

Dans un futur proche, où règne un climat de désolation, une contrebandière entre deux âges, qui fait passer des réfugiés à bord de sa draisine, vient en aide à une jeune mère très croyante, à qui elle n'ose avouer que son bébé et son mari ont été tués.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3