Goto main content
5

Rick l'informateur (White Boy Rick)

É.-U. 2018. Drame de moeurs de Yann Demange avec Richie Merritt, Matthew McConaughey, Jennifer Jason Leigh. Dans les années 1980 à Détroit, un adolescent, qui vend des armes aux gangs de rue, est contraint par deux agents du FBI d'infiltrer un réseau de trafiquants de drogue. Scénario aux enjeux dramatiques confus, inspiré d'une histoire vraie. Reconstitution d'époque crédible. Mise en scène nerveuse. Bonne interprétation de R. Merritt. (sortie en salle: 14 septembre 2018)

13 ans + (langage vulgaire)
5

Rick l'informateur (White Boy Rick)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 2018. Drame de moeurs de Yann Demange avec Richie Merritt, Matthew McConaughey, Jennifer Jason Leigh.

Dans les années 1980 à Détroit, un adolescent, qui vend des armes aux gangs de rue, est contraint par deux agents du FBI d'infiltrer un réseau de trafiquants de drogue. Scénario aux enjeux dramatiques confus, inspiré d'une histoire vraie. Reconstitution d'époque crédible. Mise en scène nerveuse. Bonne interprétation de R. Merritt. (sortie en salle: 14 septembre 2018)

À Détroit, dans les années 1980, Rick Wershe Jr. suit les traces de son père, fabricant illégal de silencieux de pistolets, en s'improvisant vendeur d'armes auprès des gangs de rue. Ayant gagné le respect de deux malfrats blacks protégés par le maire, White Boy Rick poursuit son ascension dans le monde interlope. À la suite d'un événement tragique, le jeune délinquant est approché par deux officiers du FBI, qui l'obligent à infiltrer un réseau de trafiquants de crack et de cocaïne. Alors que Rick Sr. tente par tous les moyens de sauver sa fille toxicomane, Rick Jr. devient un véritable baron de la drogue. Et ce, avant même d'avoir atteint l'âge de 16 ans.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Malgré sa reconstitution d'époque crédible et sa mise en scène nerveuse, ce deuxième long métrage du réalisateur français de '71 déçoit. Certes, on suit avec intérêt l'évolution de cet adolescent au destin exceptionnel, mais les enjeux dramatiques confus confèrent un caractère bancal à l'entreprise. On sent en effet chez les scénaristes de ce biopic la volonté maladroite de faire du protagoniste la victime d'un système pourri. Sans doute aurait-il fallu étoffer les personnages d'agents fédéraux, incarnés par Jennifer Jason Leigh et Rory Cochrane, pour rendre le récit plus riche et complexe. Aux côtés de Matthew McConaughey, qui en fait des tonnes en criminel sans envergure, le nouveau venu Richie Merritt offre une bonne performance.

Texte : Manon Dumais

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Sophie Dupuis avec Joakim Robillard, Théodore Pellerin, James Hyndman. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À Val-d'Or, un jeune mineur, sur le point de devenir père, tente de racheter ses erreurs du passé en participant au sauvetage de cinq collègues, coincés dans un puits de forage à la suite d'une explosion.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3