Goto main content
3

We the Animals

É.-U. 2018. Drame de Jeremiah Zagar avec Isaiah Kristian, Josiah Gabriel, Evan Rosado. Dans une petite ville ouvrière américaine, trois jeunes frères livrés à eux-mêmes tentent d'échapper à la pauvreté et à la violence qui gangrènent leur famille. Adaptation captivante du roman de Justin Torres. Parcours tourmenté abordé avec pudeur. Style impressionniste, riche en métaphores. Jeu naturel des trois jeunes non professionnels. (sortie en salle: 7 septembre 2018)

13 ans +
3

We the Animals (We the Animals)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2018. Drame de Jeremiah Zagar avec Isaiah Kristian, Josiah Gabriel, Evan Rosado.

Dans une petite ville ouvrière américaine, trois jeunes frères livrés à eux-mêmes tentent d'échapper à la pauvreté et à la violence qui gangrènent leur famille. Adaptation captivante du roman de Justin Torres. Parcours tourmenté abordé avec pudeur. Style impressionniste, riche en métaphores. Jeu naturel des trois jeunes non professionnels. (sortie en salle: 7 septembre 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Dans une petite ville ouvrière de la côte est américaine, un couple latino de condition modeste éduque tant bien que mal ses trois fils. Entre le chômage du père et le surmenage de la mère, employée d'une compagnie d'embouteillage, la vie familiale n'est pas de tout repos. Souvent livrés à eux-mêmes, Manny, Joel et Jonah font mille et un coups pendables et explorent sans retenue la luxuriante forêt qui entoure la maison. Le soir venu, sous les couvertures, c'est dans des univers fantastiques et colorés que les trois frères tentent d'exorciser la dureté de leur quotidien. À la suite d'une énième violente dispute, le père quitte le foyer sans crier gare, laissant sa femme plonger dans une profonde dépression.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pauvreté, immigration et violence conjugale forment les solides assises de cette captivante adaptation du roman de Justin Torres par le documentariste Jeremiah Zagar, lui-même latino-américain. Les éléments les plus crus du parcours tourmenté de cette fratrie à l'avenir incertain s'estompent devant l'illustration onirique traduisant l'imaginaire fertile des enfants. Les animations de Mark Samsonivitch, combinées aux images impressionnistes de Zak Mulligan, génèrent alors de riches métaphores, quoique certaines s'avèrent un peu trop évidentes. Aux côtés de Sheila Vand (A GIRL WALKS HOME ALONE AT NIGHT) et Raul Castillo (LOOKING), impeccables en parents meurtris par le destin, les trois jeunes non professionnels incarnent avec un naturel désarmant leurs personnages, témoins impuissants des drames du quotidien.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2017. Drame de Emmanuel Finkiel avec Mélanie Thierry, Benoît Magimel, Benjamin Biolay. Classement: Général.

Paris, juin 1944. Pour empêcher la déportation de Robert Antelme, son époux résistant, Marguerite joue un jeu ambigu avec un policier vichyste. En vain. Quelques mois plus tard, dans la capitale libérée, la jeune écrivaine attend fébrilement le retour de son mari.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3