Goto main content
6

Venom

É.-U. 2018. Drame fantastique de Ruben Fleischer avec Tom Hardy, Michelle Williams, Riz Ahmed. Alors qu'il enquête sur les expériences biologiques d'une mystérieuse fondation, un journaliste est infecté par un parasite extraterrestre qui lui confère des pouvoirs destructeurs. Scénario bancal, adapté d'une BD de Marvel. Répliques risibles, à la limite de l'autoparodie. Réalisation erratique, multipliant les ruptures de ton. T. Hardy grand-guignolesque. (sortie en salle: 5 octobre 2018)

13 ans +
6

Venom (Venom)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2018. Drame fantastique de Ruben Fleischer avec Tom Hardy, Michelle Williams, Riz Ahmed.

Alors qu'il enquête sur les expériences biologiques d'une mystérieuse fondation, un journaliste est infecté par un parasite extraterrestre qui lui confère des pouvoirs destructeurs. Scénario bancal, adapté d'une BD de Marvel. Répliques risibles, à la limite de l'autoparodie. Réalisation erratique, multipliant les ruptures de ton. T. Hardy grand-guignolesque. (sortie en salle: 5 octobre 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Kelly Marcel
Jeff Pinkner
Scott Rosenberg
D'après l'oeuvre de Todd McFarlane
D'après l'oeuvre de David Michelinie
Photographie :
Musique :
Après l'écrasement d'un vaisseau spatial en Malaisie, Eddie Brock, journaliste de San Francisco, amorce une enquête sur la Life Foundation. Dirigée par le docteur Carlton Drake, cette obscure entreprise affirme procéder à des recherches pour prolonger la vie des personnes atteintes d'un cancer. Mais quand il découvre que les cobayes de Drake meurent tous dans des circonstances mystérieuses, Eddie pousse son enquête jusqu'aux laboratoires de la fondation. Il se retrouve alors infecté par un parasite d'origine extraterrestre, qui se mélange à son identité de manière indissociable, en lui conférant des pouvoirs aussi dangereux qu'exceptionnels.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec une accroche publicitaire bizarroïde ("Le monde compte suffisamment de superhéros") et une star qui a déclaré que ses scènes préférées ont été coupées au montage, on se doutait bien que VENOM ne serait pas un produit de série comme les autres. De fait, le premier film Marvel des studios Sony est un OVNI pour le moins bancal. Hésitant entre le film d'action, la comédie sentimentale et l'horreur, le scénario cumule les répliques risibles, à la limite de l'autoparodie. De même, la réalisation hésitante de Ruben Fleischer (GANGSTER SQUAD) multiplie les ruptures de ton, au point de donner à l'ensemble l'allure d'un incroyable patchwork. Mais l'élément le plus déjanté (et le plus étrangement fascinant) reste l'interprétation de Tom Hardy (le Bane de DARK KNIGHT RISES), dont l'aspect furieusement grandguignolesque rappelle le Marlon Brando de THE ISLAND OF DR. MOREAU. Bref, il s'agit d'un ratage flamboyant pour amateurs de plaisirs coupables, qui y trouveront quelque chose comme le ROCKY HORROR PICTURE SHOW des films de superhéros.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2019. Drame sentimental de Xavier Dolan avec Gabriel D'Almeida Freitas, Xavier Dolan, Anne Dorval. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Après avoir donné un baiser amoureux à son ami d'enfance dans le contexte du tournage d'un film étudiant, un avocat hétérosexuel bascule dans un trouble profond. Son malaise s'accroît à l'approche du départ de son copain pour l'Australie.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3