Goto main content
4

The Oath

É.-U. 2018. Comédie satirique de Ike Barinholtz avec Ike Barinholtz, Tiffany Haddish, Billy Magnussen. En couple avec une Afro-Américaine, un cadre libéral reçoit sa famille pour Thanksgiving, déchirée sur la question du serment de loyauté envers le président imposé par le gouvernement. Prémisse inventée, d'une plausibilité terrifiante. Regard satirique acéré. Virage vers le thriller d'horreur moins convaincant. Réalisation efficace. Interprétation dynamique. (sortie en salle: 19 octobre 2018)

13 ans + (langage vulgaire)
4

The Oath (The Oath)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

É.-U. 2018. Comédie satirique de Ike Barinholtz avec Ike Barinholtz, Tiffany Haddish, Billy Magnussen.

En couple avec une Afro-Américaine, un cadre libéral reçoit sa famille pour Thanksgiving, déchirée sur la question du serment de loyauté envers le président imposé par le gouvernement. Prémisse inventée, d'une plausibilité terrifiante. Regard satirique acéré. Virage vers le thriller d'horreur moins convaincant. Réalisation efficace. Interprétation dynamique. (sortie en salle: 19 octobre 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Le petit monde de Chris, cadre aux idées libérales, et de Kai, sa conjointe afro-américaine, est bouleversé par une nouvelle mesure gouvernementale: la signature d'un engagement de loyauté de tous les citoyens américains envers leur président. Quelques jours avant la date butoir de Thanksgiving, le couple reçoit à la maison les parents de Chris. Mais rapidement, les discussions sur le serment s'enveniment. La colère l'ayant rendu intolérant, Chris confronte ses parents, qui refusent d'aborder le sujet, sa soeur, qui s'efforce de rester neutre et surtout, son frère et sa belle-soeur, ouvertement en faveur du gouvernement. Pendant ce temps, l'Unité de Protection des Citoyens patrouille dans leurs quartiers, s'assurant de faire disparaître ceux et celles qui refusent ou s'abstiennent de signer.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Bien qu'inventée de toutes pièces, la prémisse de ce premier long métrage du comédien Ike Barinholtz (BLOCKERS) semble si plausible et cohérente - dans le contexte politique actuel -, qu'elle n'en devient que plus terrifiante. Observant les impacts concrets des décisions radicales de l'administration Trump sur le quotidien d'une famille américaine, l'auteur prend bien soin de distribuer les torts, autant dans le camp libéral que chez les conservateurs, avec un sens de la satire qui fait rire jaune. Plus efficace qu'inventive, la mise en scène négocie en deuxième partie un virage vers le thriller d'horreur qui s'avère toutefois moins convaincant, trop collé aux codes du genre. Si l'interprétation possède le dynamisme requis, c'est davantage l'acuité et la lucidité du propos qui marquent les esprits.

Texte : Helen Faradji

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.

À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3