Go to main content
4

La Première purge (The First Purge)

É.-U. 2018. Thriller de Gerard McMurray avec Y'lan Noel, Lex Scott Davis, Joivan Wade. Afin de purger sa population de ses pulsions violentes, le nouveau gouvernement américain décrète une période de grâce de douze heures, durant laquelle tous les crimes sont permis. Allégorie terrifiante de l'ère Trump. Exploitation habile des tensions de l'époque. Réalisation musclée. Interprétation réaliste. (sortie en salle: 4 juillet 2018)

13 ans + (violence, langage vulgaire)
4

La Première purge (The First Purge)

13 ans + (violence, langage vulgaire) 13 ans + (violence, langage vulgaire)

É.-U. 2018. Thriller de Gerard McMurray avec Y'lan Noel, Lex Scott Davis, Joivan Wade.

Afin de purger sa population de ses pulsions violentes, le nouveau gouvernement américain décrète une période de grâce de douze heures, durant laquelle tous les crimes sont permis. Allégorie terrifiante de l'ère Trump. Exploitation habile des tensions de l'époque. Réalisation musclée. Interprétation réaliste. (sortie en salle: 4 juillet 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
États-Unis, futur proche. Devant un taux de criminalité atteignant des sommets inégalés, les Nouveaux Pères Fondateurs de l'Amérique, qui forment le gouvernement, décident de mettre en pratique une théorie controversée. Soit autoriser les citoyens à commettre chaque année tous les crimes possibles et imaginables, durant une période de grâce de douze heures, afin de les purger de leurs pulsions violentes. Afin de tester le nouvelle mesure sur un échantillon restreint, les autorités barricadent le quartier de Staten Island, au sud de Manhattan, puis déclenchent la toute première purge. Déçus par le faible taux de violence, les autorités envoient des mercenaires masqués, chargés de massacrer la population. Un chef de gang de rue organise la résistance.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec cet antépisode, la série dystopique créée par James DeMonaco se rapproche du présent, pour prendre la forme d'une allégorie de l'ère Trump. Plus ouvertement engagé que les précédents volets, THE FIRST PURGE est en fait une plongée terrifiante dans l'inconscient sociopolitique des États-Unis. Dans son scénario, DeMonaco exploite habilement les thèmes du moment: puissance du lobby des armes, peur des immigrants, racisme systémique, etc. Tandis que la réalisation, très musclée, de Gerard McMurray (l'inédit BURNING SANDS), amplifie autant que possible les correspondances entre fiction et réalité. Enfin, la présence d'interprètes majoritairement inconnus confère un certain réalisme à l'ensemble. Si l'exercice manque clairement de finesse et de retenue, il n'en demeure pas moins efficace, et s'impose comme un des rares films d'exploitation à refléter de façon marquante les tensions de son époque.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3