Goto main content
2

La Favorite (The Favourite)

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune femme issue de la noblesse déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Film d'époque d'une modernité phénoménale, par sa forme et son propos. Intrigue à la fois comique et cruelle. Jeux de caméra saisissants. Interprétation supérieure du trio de vedettes. (sortie en salle: 14 décembre 2018)

13 ans +
2

La Favorite (The Favourite)

13 ans + 13 ans +

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone.

Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune femme issue de la noblesse déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Film d'époque d'une modernité phénoménale, par sa forme et son propos. Intrigue à la fois comique et cruelle. Jeux de caméra saisissants. Interprétation supérieure du trio de vedettes. (sortie en salle: 14 décembre 2018)

Angleterre, début du XVIIIe siècle. Issue de la petite noblesse mais dépouillée de son titre par la faute de son père, Abigail Hill débarque au château de la reine Anne. Son espoir: que sa cousine Lady Sarah, confidente de la monarque qu'elle manipule jusque dans son lit, lui prête une main secourable. Guère sensible à sa situation, Sarah lui procure néanmoins une situation de servante. Cela suffit toutefois à l'ambitieuse nouvelle venue pour trouver des occasions de croiser le regard de la souveraine et de se rendre peu à peu indispensable à ses yeux. D'abord sourde, puis ouverte, la rivalité entre les deux cousines est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre, marionnette de la va-t-en guerre Lady Sarah, et le chef de l'opposition, qui mise sur les confidences d'Abigail pour mettre fin à un conflit armé ruineux avec la France. Pendant ce temps, la reine Anne, gravement atteinte de la goutte, se replie dans ses quartiers, en compagnie des 17 lapins représentant chacun des enfants qu'elle a perdus en couches.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Trois actrices exceptionnelles portent sur leurs épaules ce savant concert baroque composé d'intrigues de corridors et de fulgurances stylistiques. D'abord, Emma Stone (LA LA LAND) et Rachel Weisz (THE LOBSTER), en parentes ennemies engagées dans un tango admirable de vigueur et de retenue. Puis, Olivia Colman (de la série "Broadchurch"), apex du triangle et favorite du spectateur pour sa composition kamikaze d'une reine malade et instable, vulnérable et aveugle. Rarement la rivalité féminine aura-t-elle été si bien exprimée - ou exploitée, ça se discute - que dans ce trésor de film d'époque ultramoderne, tapissé comme un écrin qui se transforme en boîte à épingles, éclairé comme BARRY LYNDON mais filmé à l'occasion comme à travers l'oeil vitreux d'un lapin échappé de sa cage. Comique, cruel, absurde à l'occasion, ce troisième long métrage en anglais du prodige grec Yorgos Lanthimos (CANINE, THE LOBSTER, THE KILLING OF A SACRED DEER) résonne dans le monde contemporain. Entre autres, par son propos nuancé sur la manière dont l'ambition peut conduire à la servitude. Une idée qui trouve son aboutissement dans le tout dernier (et inoubliable) plan du film.

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

28 décembre 2018, 19:07:17

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

C'est une expérience à ne pas manquer au cinéma. Je pense sérieusement qu'il devrait gagner la plupart des oscars cette année, dont Meilleur Film, et Emma Stone puis Olivia Coleman devrait eux aussi remporter un oscar. La cinématographie est beaucoup trop magnifique avec ses plans larges phénoménales. La réalisation est magistrale. C'est un film qui fait rire et qui nous fait sentir pas très bien non plus. J'aime mieux des films comme BARRY LYNDON ou AMADEUS mais The Favourite sera tout de même considéré comme un des grands films qui prennent place au 18e siècle (AMADEUS début du 19e siècle).

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2018. Film d'essai de Jennifer Alleyn avec Pascale Bussières, Emmanuel Schwartz, Jennifer Alleyn. Classement: Général.

Une cinéaste en peine d'amour entreprend la production d'un film inspiré de ce thème. Prenant du retard et disposant d'un budget très modeste, elle se résout à faire de douloureux compromis, allant même jusqu'à changer de comédien en plein milieu du tournage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3