Goto main content
5

Les Insoumis (The Darkest Minds)

É.-U. 2018. Drame fantastique de Jennifer Yuh Nelson avec Amandla Stenberg, Harris Dickinson, Skylan Brooks. Dotés de pouvoirs surnaturels jugés dangereux par le gouvernement, des adolescents s'échappent de leur camp de détention et se regroupent dans les bois. Adaptation sage et plutôt modeste du roman d'Alexandra Bracken. Scénario formaté. Réalisation compétente, mais sans éclat. Jeu senti d'A. Stenberg. (sortie en salle: 3 août 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
5

Les Insoumis (The Darkest Minds)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2018. Drame fantastique de Jennifer Yuh Nelson avec Amandla Stenberg, Harris Dickinson, Skylan Brooks.

Dotés de pouvoirs surnaturels jugés dangereux par le gouvernement, des adolescents s'échappent de leur camp de détention et se regroupent dans les bois. Adaptation sage et plutôt modeste du roman d'Alexandra Bracken. Scénario formaté. Réalisation compétente, mais sans éclat. Jeu senti d'A. Stenberg. (sortie en salle: 3 août 2018)

Ruby, dix ans, survit à une mystérieuse maladie qui décime les adolescents et les enfants américains, et se retrouve dotée de pouvoirs télépathiques et télékinésiques. Placée dans un camp de détention en compagnie d'autres survivants comme elle, la fillette parvient à infléchir la volonté du médecin qui l'examine et à lui faire changer son statut. Elle est désormais inscrite en tant que "verte", alors qu'elle appartient au groupe des "orange", rares détenteurs des pouvoirs les plus puissants et les plus dangereux. Six ans plus tard, alors qu'elle est sur le point d'être démasquée, l'adolescente s'évade grâce à l'aide inespérée d'une bienveillante employée du camp. Rapidement, elle fausse compagnie à cette dernière et joint trois autres jeunes dans leur fuite à bord d'une camionnette. Ensemble, ils trouvent un refuge dans les bois, où s'organise la résistance. L'endroit est dirigé par le fils du président, un "orange" charismatique.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette adaptation du roman d'Alexandra Bracken s'annonce comme l'épisode inaugural d'une énième saga dystopique à la HUNGER GAMES et DIVERGENT, centrée sur les exploits d'une adolescente quasi messianique, appelée à mener la révolte contre des dirigeants adultes cruels. Mais outre la présence d'Amandla Stenberg (EVERYTHING EVERYTHING), attachante et investie dans un rôle féminin fort et inspirant, cette production très formatée a peu de chances de faire sa marque. Reposant sur une prémisse peu crédible et un traitement souvent mièvre, le scénario reprend sagement les figures imposées des premiers tomes des séries précédentes: présentation des personnages principaux et des enjeux, triangle amoureux, trahisons et nouvelles alliances, etc. Tournant avec un budget relativement modeste, Jennifer Yuh Nelson (KUNG FU PANDA 2 et 3) orchestre le tout avec compétence, mais sans grand éclat ni souci d'originalité.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2018. Drame de Jeanne Herry avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Élodie Bouchez. Classement: Général.

En France, sur une période de trois mois, les étapes administratives et les interventions humaines ayant mené à l'adoption, par une quadragénaire célibataire, d'un bébé qui avait été confié à l'État par sa mère à la naissance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3