Goto main content
4

The Biggest Little Farm

É.-U. 2018. Documentaire de John Chester . En 2010, un couple de Los Angeles achète une terre aride où plus rien ne pousse depuis des années, afin d'y bâtir une ferme biologique à échelle humaine. Compte rendu généreux et inspirant d'un projet novateur. Message un brin appuyé, mais transmis avec conviction. Direction photo et animations de belle facture. Narration empreinte de sagesse. (sortie en salle: 24 mai 2019)

Général
4

The Biggest Little Farm (The Biggest Little Farm)

Général Général

É.-U. 2018. Documentaire de John Chester .

En 2010, un couple de Los Angeles achète une terre aride où plus rien ne pousse depuis des années, afin d'y bâtir une ferme biologique à échelle humaine. Compte rendu généreux et inspirant d'un projet novateur. Message un brin appuyé, mais transmis avec conviction. Direction photo et animations de belle facture. Narration empreinte de sagesse. (sortie en salle: 24 mai 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
John est documentariste. Molly est traiteure, spécialisée dans les repas santé. En 2010, le couple est évincé de son appartement, à la suite de plaintes des voisins à propos de leur chien. Environnementalistes convaincus, John et Molly saisissent l'occasion pour réaliser leur rêve d'enfance: bâtir de toute pièce une ferme biologique pour élever et faire pousser tout ce qui peut se manger. Mais la parcelle qu'ils ont achetée à Moorpark, au nord de Los Angeles, est tellement aride que plus rien n'y pousse depuis des années. Allan York, consultant en biodynamique reconnu, les aide dans leur projet, avec comme seul mot d'ordre: laisser la biodiversité faire son oeuvre. Quelques mois plus tard, les sols sont redevenus fertiles et les premières récoltes s'annoncent très bonnes. Cependant, chaque geste positif posé pour la nature a des conséquences insoupçonnées.

L’AVIS DE MEDIAFILM

John Chester témoigne avec force conviction de son expérience dans l'élaboration d'un projet agricole audacieux et novateur, propice à susciter des vocations. Partant du principe que la nature se régule d'elle-même, le cinéaste rend compte de l'immensité de la tâche que constitue la création de ce laboratoire à ciel ouvert. Livré en voix hors champs, le message empreint de sagesse élève le propos factuel, mais peut paraître un brin appuyé, notamment lors du dénouement, sirupeux à souhait. On aurait en outre souhaité obtenir un peu plus de détails sur le financement de l'opération. La réalisation alerte, les gros plans d'animaux à l'oeuvre et les animations naïves procurent à l'ensemble des moments inspirés et évocateurs. De quoi faire oublier les quelques redondances du récit et la trame sonore envahissante.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Film d'animation de Salvador Simo. Classement: En attente de classement.

En 1930, ébranlé par le scandale provoqué par son film "L'Âge d'or", Luis Bunuel rentre en Espagne pour tourner dans les Hurdes, une région pauvre et coupée du monde, un documentaire financé grâce à l'argent gagné à la loterie par son ami Ramon Acin, sculpteur anarchiste.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3