Goto main content
4

Player One (Ready Player One)

É.-U. 2018. Science-fiction de Steven Spielberg avec Tye Sheridan, Olivia Cooke, Mark Rylance. En 2045, un jeune homme participe à une chasse au trésor dans un monde virtuel, afin d'empêcher la fortune du créateur de cet univers de tomber sous le contrôle d'une corporation. Hommage survolté à la culture pop des années 1980. Scénario puéril accusant des longueurs. Réalisation virtuose et propulsive. Personnages schématiques incarnés sans grand relief. (sortie en salle: 30 mars 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Player One (Ready Player One)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2018. Science-fiction de Steven Spielberg avec Tye Sheridan, Olivia Cooke, Mark Rylance.

En 2045, un jeune homme participe à une chasse au trésor dans un monde virtuel, afin d'empêcher la fortune du créateur de cet univers de tomber sous le contrôle d'une corporation. Hommage survolté à la culture pop des années 1980. Scénario puéril accusant des longueurs. Réalisation virtuose et propulsive. Personnages schématiques incarnés sans grand relief. (sortie en salle: 30 mars 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Zak Penn
Ernest Cline
D'après le roman de Ernest Cline
Photographie :
Musique :
Montage :
En 2045, la population fuit une réalité déprimante en trouvant refuge dans l'OASIS, un univers virtuel créé par le brillant James Halliday. Avant sa mort, celui-ci a annoncé qu'il léguerait son immense fortune à quiconque parviendrait à trouver les trois oeufs de Pâques numériques qu'il avait soigneusement cachés dans les dédales de son monde artificiel. Le jeune Wade Watts s'inscrit à cette chasse au trésor virtuelle, où il rencontrera l'amour et de nouveaux amis, mais également le dangereux dirigeant d'une puissante corporation, prêt à tout pour prendre le contrôle de l'OASIS.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après l'intimiste THE POST, Steven Spielberg retourne en territoire familier avec ce divertissement vertigineux, sorte de course effrénée à travers un monde célébrant les icônes de la culture pop des années 1980. Inspiré d'un roman-culte d'Ernest Cline, READY PLAYER ON éblouit dans son volet virtuel. Mais il s'égare dans le monde réel, avec ses personnages schématiques incarnés sans grand relief. Exception faite de quelques scènes anthologiques (dont un détour mémorable dans l'univers de SHINING), l'ensemble s'étire en longueur, surtout dans le dernier tiers. Ces lacunes n'atténuent toutefois pas l'impact de la réalisation virtuose et propulsive de Spielberg. Celui-ci semble même avoir trouvé, dans le personnage de créateur milliardaire joué par Mark Rylance (BRIDGE OF SPIES, THE BFG), quelque chose comme un alter-ego. Reste l'impression que ce film-somme, mariage étourdissant des codes du cinéma et du jeu vidéo, se veut aussi le commentaire de l'auteur d'E.T. sur l'inévitable subordination du septième art par la réalité virtuelle.

Texte : Georges Privet

COMMENTAIRES

30 janvier 2019, 17:38:55

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un film assez original et divertissant mais la fin est surchargé. Les effets spéciaux sont incroyables.

J'attribue à ce film la Cote 3


02 avril 2018, 20:08:17

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Un film jubilatoire pour les fans de Spielberg et des jeux video. Le rythme est tellement un feu roulant qu'un seul visionnement ne suffit pas pour voir tous les détails et références contenus dans ce film rendant hommage à la culture pop des années 80 et 90. C'est aussi l'imaginaire et sa place dans une société où les individus sont de plus en plus connectés au virtuel. Revenant à une sorte d'exaltation qui avait été remarqué dans MINORITY REPORT, Spielberg a définitivement du plaisir à mettre cet nouvelle aventure à l'écran, sans jamais perdre de vue son sens du suspense et du montage. Plusieurs scènes sont éblouissantes et heureusement Spielberg n'oublie pas le côté humain de ce jeu virtuel. C'est typiquement «spielbergrien»(ce qui comprend de grandes qualités mais aussi une manière naïve, appuyée, etc). Le tout est assumé et ludique, et le brio du réalisateur y est contagieux!

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.

Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3