Goto main content
4

Overlord

É.-U. 2018. Drame d'horreur de Julius Avery avec Jovan Adepo, Wyatt Russell, Pilou Asbaek. En Normandie occupée, des parachutistes américains découvrent un laboratoire où un médecin nazi mène des expériences terrifiantes sur des villageois et des prisonniers. Récit horrifique efficace, à défaut d'être subtil ou profond. Vérité historique malmenée. Réalisation robuste et tendue. Intense J. Adepo. Composition savoureuse de P. Asbaek. (sortie en salle: 9 novembre 2018)

13 ans + (horreur, violence)
4

Overlord (Overlord)

13 ans + (horreur, violence) 13 ans + (horreur, violence)

É.-U. 2018. Drame d'horreur de Julius Avery avec Jovan Adepo, Wyatt Russell, Pilou Asbaek.

En Normandie occupée, des parachutistes américains découvrent un laboratoire où un médecin nazi mène des expériences terrifiantes sur des villageois et des prisonniers. Récit horrifique efficace, à défaut d'être subtil ou profond. Vérité historique malmenée. Réalisation robuste et tendue. Intense J. Adepo. Composition savoureuse de P. Asbaek. (sortie en salle: 9 novembre 2018)

Normandie, juin 1944. La veille du débarquement allié, un commando de parachutistes américains reçoit pour mission de détruire une tour de transmission posée au sommet de l'église d'un village sous occupation allemande. Attaqués en plein ciel, les militaires doivent rapidement sauter de leur avion en flamme. Il s'agit d'un éprouvant baptême du feu pour le soldat Boyd, jeune Afro-Américain pacifiste. Seuls ce dernier et quatre autres membres du commando survivent. Sous la direction du caporal Ford, le petit groupe parvient au village, où il trouve refuge chez Chloé, résistante et contrebandière française qui vit avec son petit frère et sa tante. Enfermée dans sa chambre, cette dernière est sévèrement mutilée, victime d'expériences cruelles menées par un médecin nazi dans l'église transformée en laboratoire. En interrogeant un officier SS, capturé alors qu'il s'apprêtait à violer Chloé, Ford et Boyd apprennent que le médecin travaille à la mise au point d'un sérum capable de transformer un humain en un guerrier surpuissant.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Produit par J.J. Abrams (SUPER 8, STAR TREK), ce drame de guerre horrifique compense son manque de profondeur et de rigueur historique par une réalisation robuste et tendue de Julius Avery (l'inférieur SON OF A GUN). Formidablement immersive, la séquence d'ouverture, sorte de version aérienne condensée du débarquement dans SAVING PRIVATE RYAN, vrille les nerfs des spectateurs et les laisse épuisés. Arpentant un territoire récemment emprunté par Leo Sherman dans le ridicule TRENCH 11, les scénaristes Billy Ray (BREACH, CAPTAIN PHILLIPS) et Mark L. Smith (THE REVENANT) ont concocté un divertissement efficace au carrefour des genres, qui ne cherche jamais à transcender son statut de série B. Du reste, il y a une surexploitation de la violence, souvent sadique, pour illustrer les conséquences des horreurs de la guerre sur le sens moral des militaires des deux camps. Pilou Asbaek (A HIJACKING) compose avec délectation un SS diabolique face à l'intense Jovan Adepo (THE FENCE). À noter l'ingénieux double sens du titre, Overlord désignant à la fois le nom de code de l'opération alliée en Normandie et la volonté des savants nazis de se substituer à Dieu.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

21 février 2019, 22:37:25

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

...et de l'horreur.

J'attribue à ce film la Cote 3


21 février 2019, 22:35:30

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Un drame de guerre à la sauce horreur assez efficace. On aurait peut-être voulu plus étoffé et rigoureux, mais la réalisation garde en haleine et sur le qui-vive les spectateurs. Un bon film à la frontière du thriller fantastique, de la science-fiction et du film d'action.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3