Goto main content
4

Mutafukaz

Fr. 2018. Film d'animation de Guillaume Renard, Shojiro Nishimi . Souffrant de migraines depuis un accident de scooter, un gamin doué d'une force surhumaine découvre qu'il est un hybride extraterrestre, issu d'une race qui veut conquérir la planète. Récit délirant aux références multiples, adapté de la bande dessinée de Guillaume Renard. Ton résolument sarcastique. Quelques développements artificiels. Rythme endiablé. Personnages attachants. (sortie en salle: 12 octobre 2018)

En attente de classement
4

Mutafukaz (Mutafukaz)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2018. Film d'animation de Guillaume Renard, Shojiro Nishimi .

Souffrant de migraines depuis un accident de scooter, un gamin doué d'une force surhumaine découvre qu'il est un hybride extraterrestre, issu d'une race qui veut conquérir la planète. Récit délirant aux références multiples, adapté de la bande dessinée de Guillaume Renard. Ton résolument sarcastique. Quelques développements artificiels. Rythme endiablé. Personnages attachants. (sortie en salle: 12 octobre 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Scénario :
Guillaume Renard
D'après l'oeuvre de Guillaume Renard
Montage :
Pays :
Distributeur :
Parce qu'il souffre de terribles migraines depuis un accident de scooter dans les rues de Dead Meat City, métropole dystopique étasunienne, le petit Angelino repère des ombres bizarres chez certains passants et se sent suivi par des hommes en noir. Le gamin se confie à ses amis Vinz et Willy, qui deviennent à leur tour la cible de ces hommes armés jusqu'aux dents, chargés de les capturer. Se découvrant une force et une agilité surhumaines, Angelino parvient à s'enfuir. Mais piégé par son attirance pour la jolie Luna, il est fait prisonnier. Le garçon apprend alors qu'il est un hybride mi-humain, mi-extraterrestre, issu d'une race déchue qui veut conquérir la planète en accélérant le réchauffement climatique. Déchiré entre ses deux identités, Angelino choisit finalement de combattre pour l'humanité.

L’AVIS DE MEDIAFILM

L'artiste Guillaume Renard, mieux connu sous le pseudonyme de "Run", caressait ce projet de long métrage depuis la création de sa bande dessinée Mutafukaz en 1997. S'associant au Japonais Shojiro Nishimi, découvert en 2008 grâce à un segment du dessin animé BATMAN - GOTHAM KNIGHT, Renard coréalise un film efficace, inventif et amusant. De nombreuses références parsèment ce récit délirant au rythme endiablé, de BLADE à MEN IN BLACK en passant par TO LIVE AND DIE IN L.A., THE PROFESSIONAL, THEY LIVE et même la télésérie V. Ces clins d'oeil contribuent à rendre l'expérience encore plus ludique et à désamorcer la violence inouïe de certaines scènes, dans la veine de John Woo et Tarantino. Le ton résolument sarcastique de l'ensemble fait mieux passer certains développements artificiels de l'intrigue, laquelle inclut toutefois avec une belle pertinence la problématique brûlante d'actualité du réchauffement climatique. Les trois gamins se révèlent attachants, malgré les formes très étranges de leurs personnages.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Film d'animation de Salvador Simo. Classement: En attente de classement.

En 1930, ébranlé par le scandale provoqué par son film "L'Âge d'or", Luis Bunuel rentre en Espagne pour tourner dans les Hurdes, une région pauvre et coupée du monde, un documentaire financé grâce à l'argent gagné à la loterie par son ami Ramon Acin, sculpteur anarchiste.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3