Goto main content
3

La Prière

Fr. 2018. Drame de Cédric Kahn avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemuhl. Les difficultés d'adaptation d'un héroïnomane de 22 ans, envoyé dans une commune en montagne dirigée par un prêtre catholique pour guérir son problème de dépendance. Oeuvre patiente et digne sur la foi, la dépendance et le doute. Traitement âpre, sans joliesse. Jeu authentique d'acteurs inconnus ou non professionnels. (sortie en salle: 23 novembre 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

La Prière (La Prière)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Fr. 2018. Drame de Cédric Kahn avec Anthony Bajon, Damien Chapelle, Alex Brendemuhl.

Les difficultés d'adaptation d'un héroïnomane de 22 ans, envoyé dans une commune en montagne dirigée par un prêtre catholique pour guérir son problème de dépendance. Oeuvre patiente et digne sur la foi, la dépendance et le doute. Traitement âpre, sans joliesse. Jeu authentique d'acteurs inconnus ou non professionnels. (sortie en salle: 23 novembre 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Thomas, héroïnomane de 22 ans, est envoyé dans une commune en montagne habitée par une vingtaine d'autres jeunes hommes aux prises, comme lui, avec des problèmes de dépendance. L'horaire militaire des corvées est ponctué par la prière, imposée par la maison et le prêtre en résidence, la foi étant le moyen par lequel chaque individu doit trouver son chemin. Dès les premières semaines, Thomas montre des signes de rébellion et nourrit une envie de partir. Un soir, échappant à la vigilance de Pierre, son compagnon de chambre qui a pour mandat de veiller sur lui, le jeune Breton prend la fuite, dans l'espoir d'attraper au village l'autocar pour Grenoble. Arrivé trop tard, il demande le gîte pour la nuit au couple de fermiers chez qui les jeunes de la commune font des travaux. C'est là qu'il fait la connaissance de Sybille, la fille de ses hôtes, qui le convainc de retourner auprès de ses compagnons d'infortune.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Aucune trace de cynisme ou d'indignité ne vient teinter la surface de cette odyssée initiatique d'un jeune égaré sur le chemin de la foi et de la délivrance. Aucune trace non plus de prosélytisme, dans la posture retenue et sans jugement adoptée par Cédric Kahn (L'ENNUI, ROBERTO SUCCO, FEU ROUGE). Patiemment, sans rien verbaliser, le cinéaste illustre dans son film beau et simple une sorte de transfert de dépendance, en laissant suffisamment d'espace au doute pour permettre au spectateur d'interpréter à sa guise, selon sa sensibilité, ce qui lui est donné à voir et entendre. On sent dans le traitement âpre, dans le rendu sans joliesse, dans l'interprétation authentique (par des acteurs inconnus ou non professionnels), l'influence de Maurice Pialat. Une parenté intimidante, comme un hommage. Et qui donne de la force à LA PRIÈRE. (Texte rédigé en février 2018, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.

Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3