Goto main content
3

L'Été (Leto)

Rus. 2018. Drame biographique de Kirill Serebrennikov avec Roman Bilyk, Irina Starshenbaum, Teo Yoo. Au début des années 1980 à Leningrad, le rocker Mike Naumenko favorise la carrière du jeune compositeur Viktor Tsoï, malgré l'attirance mutuelle entre ce dernier et son épouse Natasha. Évocation très personnelle de l'ascension d'une légende du rock soviétique. Traitement libre et plein d'imagination. Mise en scène énergique. Touchante I. Starshenbaum. (sortie en salle: 17 mai 2019)

Général
3

L'Été (Leto)

Général Général

Rus. 2018. Drame biographique de Kirill Serebrennikov avec Roman Bilyk, Irina Starshenbaum, Teo Yoo.

Au début des années 1980 à Leningrad, le rocker Mike Naumenko favorise la carrière du jeune compositeur Viktor Tsoï, malgré l'attirance mutuelle entre ce dernier et son épouse Natasha. Évocation très personnelle de l'ascension d'une légende du rock soviétique. Traitement libre et plein d'imagination. Mise en scène énergique. Touchante I. Starshenbaum. (sortie en salle: 17 mai 2019)

Leningrad, début des années 1980. À la tête du groupe de rock Zoopark, Mike Naumenko signe des chansons rebelles mais pas trop, qui obtiennent toujours l'assentiment des autorités soviétiques. Durant l'été, il fait la connaissance de Viktor Tsoï, un jeune compositeur doué au caractère ténébreux et intransigeant, qu'il décide de prendre sous son aile. Mais la relation entre les deux hommes se complique lorsque Mike s'aperçoit que son protégé en pince pour sa propre épouse, mère de leur premier enfant.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après l'inégal LE DISCIPLE, Kirill Serebrennikov revient en force avec cette évocation très personnelle de l'ascension d'une légende disparue du rock soviétique. Assigné à résidence - officiellement pour une affaire de détournement de fonds publics -, l'enfant terrible du théâtre et du cinéma russes fait paradoxalement montre d'une folle liberté dans la mise en scène de cette vibrante lettre d'amour à la musique et à la jeunesse des années 1980. Au nombre des partis pris de cinéma forts, mentionnons le filmage en noir et blanc à l'arraché, la caméra mouvante et expressive, le montage brillant intercalant dans la trame des extraits de faux documentaire en super 8 et des intermèdes ludiques aux allures de videoclip contestataire, l'arrière-plan sonore tapissé de chansons de Talking Heads, Iggy Pop, Lou Reed et David Bowie, etc. Même l'attendu triangle amoureux parvient à déjouer les attentes. En son centre, la jeune Irina Starshenbaum s'avère particulièrement touchante. (Texte rédigé en mai 2018, dans le cadre du Festival de Cannes - Compétition officielle).

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2019. Drame de moeurs de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Joe Pesci, Al Pacino. Classement: 13 ans + (violence, langage vulgaire).

En 1975, au cours d'un long voyage en voiture avec son mentor, un tueur à gages revisite en pensée les moments marquants de sa carrière dans la pègre, et en particulier, sa relation complexe avec le syndicaliste Jimmy Hoffa.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3