Goto main content
5

L'Empereur de Paris

Fr. 2018. Drame historique de Jean-François Richet avec Vincent Cassel, Freya Mavor, Patrick Chesnais. En 1804, un bagnard plein de ressources, qui a toujours clamé son innocence, travaille comme agent et informateur de la police parisienne, dans l'espoir d'obtenir sa lettre de grâce. Évocation conventionnelle du destin d'un héros français quasi mythique. Manque de force dramatique. Réalisation vigoureuse. Reconstitution d'époque soignée. V. Cassel solide, mais un peu lisse. (sortie en salle: 12 avril 2019)

13 ans + (violence)
5

L'Empereur de Paris (L'Empereur de Paris)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

Fr. 2018. Drame historique de Jean-François Richet avec Vincent Cassel, Freya Mavor, Patrick Chesnais.

En 1804, un bagnard plein de ressources, qui a toujours clamé son innocence, travaille comme agent et informateur de la police parisienne, dans l'espoir d'obtenir sa lettre de grâce. Évocation conventionnelle du destin d'un héros français quasi mythique. Manque de force dramatique. Réalisation vigoureuse. Reconstitution d'époque soignée. V. Cassel solide, mais un peu lisse. (sortie en salle: 12 avril 2019)

France, fin du XVIIIe siècle. Envoyé aux galères, François Vidocq défie Maillard, prisonnier sadique à la solde des gardiens. Résultat: il est envoyé par le fond, un boulet aux pieds, en compagnie de Nathanaël de Venger, un bagnard qui l'avait appuyé dans sa révolte. Parvenant à se libérer, les deux hommes disparaissent dans la nature. En 1804, Vidocq refait surface dans les rues de Paris, sous l'identité d'un marchand de tissus. Vite repéré, il est emmené menotté chez le préfet de police Henry, sous des accusations de meurtre. Parvenant à s'échapper, Vidocq repère et capture les deux véritables tueurs, qu'il livre à Henry. Impressionné par sa connaissance du milieu criminel, le préfet le prend à son service, l'autorisant à monter une équipe pour combattre la puissante bande de Maillard, devenu chef de la pègre parisienne. En échange, Vidocq, qui a toujours clamé son innocence, obtient de Henry qu'il négocie sa lettre de grâce auprès du ministre de la police.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En dépit d'une reconstitution soignée et bien documentée de Paris sous le règne de Napoléon Bonaparte, cette évocation du destin héroïque d'une figure historique française quasi mythique manque de force dramatique et d'originalité. D'une part, la facilité avec laquelle Vidocq et son équipe nettoient la capitale de sa racaille annihile toute velléité de suspense, malgré une réalisation vigoureuse de Jean-François Richet (MA 6-T VA CRACK-ER, BLOOD FATHER). D'autre part, le récit feuilletonesque, avec ses intrigues de cour convenues et sa romance âpre puis doucereuse, rappelle par moments la série des Angélique. L'affrontement final dans une cathédrale, filmé à la manière d'un western, n'est guère plus tendu ou captivant. Retrouvant Richet après le dyptique sur MESRINE et l'inédit UN MOMENT D'ÉGAREMENT, Vincent Cassel campe un solide Vidocq. Moins flamboyant et plus lisse toutefois que celui joué par Depardieu dans le film de Pitof en 2001.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Ind. 2018. Drame sentimental de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Ahmareen Anjum. Classement: Général.

À Bombay, une jeune servante venue de la campagne entreprend des études en design de mode, dans l'espoir de s'émanciper. Elle obtient l'aval de son patron, un fils de bonne famille mal dans sa peau, qui n'est pas insensible à ses charmes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3