Goto main content
2

Shadow (Jing)

Chin. 2018. Drame historique de Zhang Yimou avec Deng Chao, Sun Li, Zheng Kai. En Chine, au IIIe siècle, un chef de guerre malade utilise un sosie capable de tromper ses ennemis, afin de mettre en oeuvre un plan pour assurer la victoire de son royaume. Oeuvre d'une maîtrise formelle stupéfiante. Scénario solide, à la limite de la surcharge. Mise en scène somptueuse et inventive. Imagerie sublime. Deng Chao impressionnant dans un double rôle. (sortie en salle: 10 mai 2019)

13 ans + (violence)
2

Shadow (Jing)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

Chin. 2018. Drame historique de Zhang Yimou avec Deng Chao, Sun Li, Zheng Kai.

En Chine, au IIIe siècle, un chef de guerre malade utilise un sosie capable de tromper ses ennemis, afin de mettre en oeuvre un plan pour assurer la victoire de son royaume. Oeuvre d'une maîtrise formelle stupéfiante. Scénario solide, à la limite de la surcharge. Mise en scène somptueuse et inventive. Imagerie sublime. Deng Chao impressionnant dans un double rôle. (sortie en salle: 10 mai 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Chine, IIIe siècle après Jésus-Christ. À l'époque des Trois Royaumes, le commandant Yu, brillant chef de guerre grièvement blessé au combat, décide de maintenir l'illusion de sa force et de son pouvoir en laissant un double prendre temporairement sa place. Surnommé "l'ombre", ce sosie est un simple soldat nommé Jing, élevé depuis toujours pour remplir cette tâche. Seule l'épouse de Yu, l'énigmatique Madame, est au courant de la supercherie, et elle l'accepte d'autant plus qu'elle préfère Jing à son mari. Mais l'influence de cette dernière s'avérera déterminante lorsque le commandant, tapi en coulisses, impliquera son double dans un plan destiné à vaincre ses ennemis.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Partant d'une prémisse qui évoque celle du KAGEMUSHA de Kurosawa, Zhang Yimou (HOUSE OF THE FLYING DAGGERS, HERO) nous sert une brillante réinvention des films de "wuxia pian". De fait, cette oeuvre d'une maîtrise formelle stupéfiante s'appuie sur une esthétique sublime pour transcender un scénario solide, mais surchargé et parfois difficile à suivre. Porté par une mise en scène somptueuse et envoûtante, SHADOW cumule les séquences au carrefour du ballet et du film d'action. Dont un pur morceau d'anthologie: l'attaque de la cité assiégée par des dizaines de guerriers, qui profitent d'une pluie diluvienne pour descendre les rues du village armés de parapluie faits de lames de métal. Difficile aussi de ne pas parler de la direction photo et artistique, toutes deux inspirées par l'esthétique bicolore du Yin et du Yang, tout comme les décors en lavis de noir et gris, parfois traversé d'un simple - mais flamboyant - éclat de sang. Dans le double rôle du commandant et de son "ombre", Deng Chao confère toute son humanité à ce film d'une beauté plastique hallucinante.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2019. Drame sentimental de Xavier Dolan avec Gabriel D'Almeida Freitas, Xavier Dolan, Anne Dorval. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Après avoir donné un baiser amoureux à son ami d'enfance dans le contexte du tournage d'un film étudiant, un avocat hétérosexuel bascule dans un trouble profond. Son malaise s'accroît à l'approche du départ de son copain pour l'Australie.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3