Goto main content
3

Doubles vies

Fr. 2018. Comédie dramatique de Olivier Assayas avec Juliette Binoche, Guillaume Canet, Vincent Macaigne. À Paris, les chassés-croisés d'auteurs, d'éditeurs et de leurs proches, à l'heure des bouleversements provoqués par le virage numérique. Stimulant assemblage de conversations. Exercice en apparence relâché, mais dynamique et subtilement construit. Bonne direction artistique. Distribution de première force. (sortie en salle: 22 février 2019)

Général
3

Doubles vies (Doubles vies)

Général Général

Fr. 2018. Comédie dramatique de Olivier Assayas avec Juliette Binoche, Guillaume Canet, Vincent Macaigne.

À Paris, les chassés-croisés d'auteurs, d'éditeurs et de leurs proches, à l'heure des bouleversements provoqués par le virage numérique. Stimulant assemblage de conversations. Exercice en apparence relâché, mais dynamique et subtilement construit. Bonne direction artistique. Distribution de première force. (sortie en salle: 22 février 2019)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Léonard apprend que son ami Alain, patron d'une grande maison d'édition parisienne, ne publiera pas son nouveau roman. Maîtresse de Léonard et épouse d'Alain, l'actrice de télévision Séléna soupçonne ce dernier d'avoir décelé dans le récit autobiographique des passages qui la compromettent. Ce qui ne l'empêche pas de plaider la cause de l'écrivain, notamment auprès de Marc-Antoine, le propriétaire de la maison d'édition. Lequel a l'intention de vendre son entreprise à un grand groupe média, accélérant du coup le virage numérique entrepris sous la gouverne d'Alain grâce à Laure, ardente défenseure de la dématérialisation, qui travaille et couche avec lui. Pendant ce temps Valérie, qui feint d'ignorer l'infidélité de son conjoint Léonard, se prépare à vivre sa propre désillusion auprès du politicien dont elle dirige la campagne électorale.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le commerce des mots et celui des sentiments s'affrontent gaiement dans ce nouvel opus du réalisateur d'IRMA VEP, CARLOS et L'HEURE D'ÉTÉ. Comme ce dernier titre, cet exercice en apparence relâché, mais subtilement construit, est fondé sur un assemblage de conversations opposant les valeurs d'hier à celles d'aujourd'hui, ici plus spécifiquement la matérialité et le web, la démocratie et l'économie. On n'avait pas tant discouru dans un film depuis MA NUIT CHEZ MAUD. Et comme le maître Rohmer, Olivier Assayas n'essaie pas de privilégier une opinion. Le point de vue est celui d'un homme de culture inquiet et citoyen, qui transmet une parole et distribue à parts égales les arguments. Sur papier, le parti pris peut sembler pédagogique, voire radiophonique. Or, Assayas a trouvé le moyen de rendre ces échanges vivants, par une mise en scène sobrement dynamique et une direction artistique expressive. À la fois vraie et conforme au cliché du Paris intellectuel, son irrésistible galerie de cocus et de cocufiés est défendue avec brio par une excellente distribution. (Texte rédigé en novembre 2018, dans le cadre du festival Cinémania)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Hongr. 2018. Film d'animation de Milorad Krstic. Classement: 13 ans +.

Venue soigner sa kleptomanie auprès d'un éminent psychothérapeute, une voleuse d'oeuvres d'art vient plutôt en aide à ce dernier, en réunissant les treize chefs-d'oeuvre de la peinture qui hantent ses cauchemars, exposés dans les plus célèbres musées de la planète.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3