Goto main content
3

Grand voyage vers la nuit, Un (Diqiu zuihou de yewan)

Chin. 2018. Drame de Bi Gan avec Wei Tang, Jue Huang, Hong-Chi Lee. De retour dans sa ville natale du sud de la Chine pour régler la succession de son défunt père, un homme se lance à la recherche d'une femme qu'il a jadis aimée. Expérience indicible proche de l'onirisme. Récit fantasmé, prétexte à un envoûtement formel. Mise en scène sensorielle et hypnotique. Figures nébuleuses incarnées avec conviction. (sortie en salle: 6 septembre 2019)

Général
3

Grand voyage vers la nuit, Un (Diqiu zuihou de yewan)

Général Général

Chin. 2018. Drame de Bi Gan avec Wei Tang, Jue Huang, Hong-Chi Lee.

De retour dans sa ville natale du sud de la Chine pour régler la succession de son défunt père, un homme se lance à la recherche d'une femme qu'il a jadis aimée. Expérience indicible proche de l'onirisme. Récit fantasmé, prétexte à un envoûtement formel. Mise en scène sensorielle et hypnotique. Figures nébuleuses incarnées avec conviction. (sortie en salle: 6 septembre 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Plusieurs années après avoir fui sa famille, son foyer et sa ville natale de Kaili, dans le nord de la Chine, Luo Hongwu rentre au bercail, pour régler les détails de la succession de son défunt père. Mais quand il trouve par hasard la photo d'une femme en partie dissimulée derrière une horloge, une myriade de souvenirs et d'images de son passé remontent à sa mémoire. Le détective raté se met alors à la recherche de cette femme, ex-maîtresse d'un criminel qu'il a jadis aimée. Quand celle-ci réapparait, elle dit s'appeler Wan Qiwen. Mais a-t-elle jamais existé ailleurs que dans les rêves et les souvenirs de Luo?

L’AVIS DE MEDIAFILM

Une histoire si brumeuse qu'il est hasardeux de la résumer; une mise en scène dont l'envoûtement avoisine l'hypnose; un plan-séquence d'une heure, en 3D, qui clôt le tout avec une maestria fulgurante. Décidément, le second long métrage de Bi Gan partage beaucoup de choses avec son premier (KAILI BLUES). Aussi déroutant qu'ensorcelant, l'ensemble comporte les éléments caractéristiques du film noir: un homme, une femme, la nuit, la pluie, une quête, une enquête, le présent et le souvenir. Un film noir, toutefois, où le rêve se confondrait à la réalité, provoquant un état de transe onirique, renforcée par un traitement sensoriel et incantatoire. Quant aux interprètes, ils incarnent avec conviction des figures au carrefour du fantasme et de l'obsession. Si certains passages font craindre l'esbroufe ou le passage à vide, l'exercice impressionne par son pari - largement tenu - de fasciner grâce aux seules ressources du langage cinématographique.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2019. Drame de Louise Archambault avec Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une octogénaire échappée de l'asile et une jeune photographe, à la recherche des survivants des grands feux qui ont autrefois embrasé la région, font irruption dans la vie de deux vieillards vivant en ermites sur les rives d'un lac sauvage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3