Goto main content
5

Climax

Fr. 2018. Drame de Gaspar Noé avec Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub. Alors qu'ils célèbrent la fin des répétitions, les membres d'une troupe de danse sombrent dans un état d'angoisse et de paranoïa, sous l'influence du LSD mélangé à leur insu à la sangria. Réflexion mince et fascisante sur la liberté. Virtuosité formelle, devenant répétitive. Chorégraphies spectaculaires. Interprétation inégale, fondée sur l'improvisation. (sortie en salle: 1 mars 2019)

16 ans + (violence, langage vulgaire)
5

Climax (Climax)

16 ans + (violence, langage vulgaire) 16 ans + (violence, langage vulgaire)

Fr. 2018. Drame de Gaspar Noé avec Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub.

Alors qu'ils célèbrent la fin des répétitions, les membres d'une troupe de danse sombrent dans un état d'angoisse et de paranoïa, sous l'influence du LSD mélangé à leur insu à la sangria. Réflexion mince et fascisante sur la liberté. Virtuosité formelle, devenant répétitive. Chorégraphies spectaculaires. Interprétation inégale, fondée sur l'improvisation. (sortie en salle: 1 mars 2019)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Au terme d'une série d'auditions, Selva, chorégraphe de renom, forme une troupe de danseurs urbains. Issus d'horizons divers, ces jeunes hommes et femmes ont en commun d'être attirés par la danse dynamique et sexuée de Selva, qui leur a fait miroiter une tournée internationale. En plein hiver, dans un local au milieu de la forêt, les artistes répètent pendant trois jours intensifs. Après la générale, c'est la fête, durant laquelle tout le monde lâche son fou et donne libre cours à ses désirs. Puis, peu à peu, l'ambiance change. Du LSD, mélangé à la sangria, fait sombrer les participants dans un état d'angoisse et de paranoïa aigus, qui vire à la folie meurtrière.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec son habituelle virtuosité formelle, l'iconoclaste Gaspar Noé (SEUL CONTRE TOUS, IRRÉVERSIBLE, ENTER THE VOID) accompagne les mouvements des danseurs décomplexés dans ce huis-clos dopé à l'électro, pour mieux réfléchir à la liberté - illusoire - de l'être humain. D'euphorique, son film vire à l'horreur la plus épouvantable, alors que les personnages cèdent à leurs plus bas instincts. Fascisant? Oui, probablement. Mais aussi générateur de réactions physiques chez le spectateur, allant du "rush" d'adrénaline à la nausée la plus totale. Fondée sur l'improvisation, l'interprétation se révèle inégale, tandis que la mise en scène abuse rapidement des effets "à la Noé" (caméra virevoltante, plongées radicales, filtres de couleurs, jeux ironiques avec le générique, etc.), mettant en évidence la minceur du propos. De sorte que CLIMAX finit surtout par oppresser les plus patients, et épuiser les autres.

Texte : Helen Faradji

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Ind. 2018. Drame sentimental de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Ahmareen Anjum. Classement: Général.

À Bombay, une jeune servante venue de la campagne entreprend des études en design de mode, dans l'espoir de s'émanciper. Elle obtient l'aval de son patron, un fils de bonne famille mal dans sa peau, qui n'est pas insensible à ses charmes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3