Goto main content
4

Pourras-tu me pardonner un jour? (Can You Ever Forgive Me?)

É.-U. 2018. Drame biographique de Marielle Heller avec Melissa McCarthy, Richard E. Grant, Julie Ann Emery. Au début des années 1990 à New York, la biographe Lee Israel assure sa subsistance en falsifiant des lettres de grands écrivains défunts, qu'elle écoule chez les antiquaires. Adaptation simplissime du récit de Lee Israel. Scénario linéaire, un brin monotone. Mise en scène agile, mais délibérément effacée. Composition pudique et délicate de M. McCarthy. (sortie en salle: 2 novembre 2018)

Général
4

Pourras-tu me pardonner un jour? (Can You Ever Forgive Me?)

Général Général

É.-U. 2018. Drame biographique de Marielle Heller avec Melissa McCarthy, Richard E. Grant, Julie Ann Emery.

Au début des années 1990 à New York, la biographe Lee Israel assure sa subsistance en falsifiant des lettres de grands écrivains défunts, qu'elle écoule chez les antiquaires. Adaptation simplissime du récit de Lee Israel. Scénario linéaire, un brin monotone. Mise en scène agile, mais délibérément effacée. Composition pudique et délicate de M. McCarthy. (sortie en salle: 2 novembre 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
New York, 1991. Lee Israel perd son emploi de réviseure au New Yorker. Pour cette biographe quinquagénaire, célibataire et alcoolique, le coup est dur à encaisser. D'autant que son nouveau projet littéraire semble mort-né et que son agente ne prend plus ses appels. Pour payer le loyer et les soins vétérinaires de son vieux chat, Lee vend à une librairie spécialisée une lettre que Katharine Hepburn lui avait adressée. Lui vient alors l'idée de recopier à la machine des missives de grands écrivains décédés. Ses lettres contrefaites assurent bientôt sa subsistance. Avec la complicité de Jack Hock, compagnon de beuverie plus ou moins sans domicile, Lee développe un système astucieux et écoule sa marchandise dans toutes les librairies spécialisées de Manhattan. Jusqu'à ce qu'une lettre du dramaturge Noel Coward éveille les soupçons d'un collectionneur.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Simplicité est le maître mot de cette adaptation du récit autobiographique de Lee Israel par Marielle Heller (THE DIARY OF A TEENAGE GIRL). Le scénario linéaire, un brin monotone, ainsi que la mise en scène, agile mais délibérément effacée, sont au service de Melissa McCarthy. Ou plutôt du personnage, qu'on pourrait qualifier de la même façon. L'actrice, rendue célèbre par BRIDESMAIDS et rompue aux rôles comiques (SPY, THE BOSS), s'acquitte de la tâche qui lui est confiée avec pudeur et délicatesse. De fait, au-delà de la misanthropie de la protagoniste, McCarthy exprime parfaitement les accommodements d'un mépris de soi avec un esprit vif. Là réside tout l'art de la comédie, et c'est tout à l'honneur de McCarthy de tomber le masque pour en montrer les rouages. (Texte rédigé en septembre 2018, dans le cadre du Festival international du film de Toronto)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.

À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3