Goto main content
5

Bohemian Rhapsody

G.-B. 2018. Drame biographique de Bryan Singer avec Rami Malek, Lucy Boynton, Gwilym Lee. Dans les années 1970 et 80, le chanteur et auteur-compositeur Farrock Bulsara, alias Freddie Mercury, connaît la gloire au sein du groupe rock anglais Queen. Récit très convenu et peu rigoureux sur le plan historique. Recréation admirable de l'univers musical de Queen. Réalisation vivante, mais trop prudente. R. Malek confondant de vérité. (sortie en salle: 2 novembre 2018)

Général
5

Bohemian Rhapsody (Bohemian Rhapsody)

Général Général

G.-B. 2018. Drame biographique de Bryan Singer avec Rami Malek, Lucy Boynton, Gwilym Lee.

Dans les années 1970 et 80, le chanteur et auteur-compositeur Farrock Bulsara, alias Freddie Mercury, connaît la gloire au sein du groupe rock anglais Queen. Récit très convenu et peu rigoureux sur le plan historique. Recréation admirable de l'univers musical de Queen. Réalisation vivante, mais trop prudente. R. Malek confondant de vérité. (sortie en salle: 2 novembre 2018)

Dans les années 1970 et 80, Freddie Mercury connaît la gloire sur scène et sur disque, au sein du groupe rock anglais Queen. À la ville, les frasques de ce flamboyant chanteur et auteur-compositeur, né Farrock Bulsara à Zanzibar de parents parsis, contribuent à forger sa légende. Découvrant qu'il préfère les hommes, Mary Austin rompt leurs fiançailles. Amoureux de la star, son assistant personnel Paul Prenter fait le vide autour de lui et provoque sa rupture avec les autres membres du groupe, le guitariste Brian May, le batteur Roger Taylor et le bassiste John Deacon. En 1985, alors qu'il prépare en Allemagne deux albums solo, Freddie apprend que Queen a été sollicité pour participer au concert-bénéfice Live Aid. Après avoir congédié Prenter, le chanteur rentre à Londres, où il obtient le pardon à ses confrères. Se serrant les coudes après avoir appris que Freddie est porteur du virus du sida, les musiciens de Queen offrent lors de Live Aid une prestation qui passera à l'histoire.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La recréation de l'univers musical et visuel de Queen force l'admiration. De fait, la reconstitution presque intégrale de la performance à Live Aid vaut à elle seule le détour. Par ailleurs, Rami Malek (PAPILLON) est confondant de vérité dans la peau de Freddie Mercury. Mais le reste de BOHEMIAN RHAPSODY relève d'un mauvais téléfilm biographique, avec ses passages obligés jamais crédibles, sa rigueur historique très flexible, ses conflits dramatiques dessinés à gros traits et son illustration édulcorée de la vie controversée du regretté chanteur. Techniquement habile et très vivante, la réalisation de Bryan Singer (la série X-MEN, VALKYRIE) demeure néanmoins prudente, histoire de ne pas égratigner l'image de marque de Queen, soigneusement protégée par les coproducteurs Brian May et Roger Taylor. Ces derniers sont par ailleurs incarnés avec conviction par les très ressemblants Gwilym Lee et Ben Hardy.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

28 janvier 2019, 20:41:11

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Aussi, les passage évoquant la création de certaines chansons célèbres du groupe sont passionnants. Les deux scènes concernant «bohemian rhapsody» avec un Mike Myers déguisé sont sympathiques.

J'attribue à ce film la Cote 3


27 janvier 2019, 23:22:17

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

C'est fort divertissant, on s'ennuie pas et Malek est convaincant. Le scénario fabriqué n'évite pas par contre les clichés et on voit que la photographie a été retouchée au numérique, ce qui pourrait faire mal vieillir le film. La réalisation est néanmoins énergique, soutenant le rythme de bout en bout.

J'attribue à ce film la Cote 3


28 décembre 2018, 07:20:11

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Oui, le film n'est pas juste historiquement mais à part ça c'est un délice, Rami Malek est fascinant et le film est très divertissement, si ce serait juste historiquement je le mettrais (3). L'équipe de Mediafilm a été trop sévère, ce film est malade.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Hongr. 2018. Film d'animation de Milorad Krstic. Classement: 13 ans +.

Venue soigner sa kleptomanie auprès d'un éminent psychothérapeute, une voleuse d'oeuvres d'art vient plutôt en aide à ce dernier, en réunissant les treize chefs-d'oeuvre de la peinture qui hantent ses cauchemars, exposés dans les plus célèbres musées de la planète.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3