Goto main content
4

À tous ceux qui ne me lisent pas

Can. 2018. Drame biographique de Yan Giroux avec Martin Dubreuil, Céline Bonnier, Henri Picard. Sans argent ni domicile fixe, le poète Yves Boisvert s'installe chez une mère célibataire, qui va collaborer à la mise en images de son plus important recueil, "Les Chaouins". Portrait authentique d'un créateur tourmenté. Quelques partis pris discutables. Réalisation stylisée. Composition intense de M. Dubreuil. (sortie en salle: 23 novembre 2018)

13 ans +
4

À tous ceux qui ne me lisent pas (À tous ceux qui ne me lisent pas)

13 ans + 13 ans +

Can. 2018. Drame biographique de Yan Giroux avec Martin Dubreuil, Céline Bonnier, Henri Picard.

Sans argent ni domicile fixe, le poète Yves Boisvert s'installe chez une mère célibataire, qui va collaborer à la mise en images de son plus important recueil, "Les Chaouins". Portrait authentique d'un créateur tourmenté. Quelques partis pris discutables. Réalisation stylisée. Composition intense de M. Dubreuil. (sortie en salle: 23 novembre 2018)

Sans argent ni domicile fixe, le poète Yves Boisvert emménage chez Dyane, rencontrée lors d'une réception. Au grand dam de l'adolescent Marc, qui se méfie de l'arrivée de cet homme déglingué dans la vie - et le lit - de sa mère. Mais bientôt, le garçon studieux et introverti se laisse lui aussi fasciner par cet artiste bourru, qui n'a pas la langue dans sa poche. Aussi intriguée qu'irritée par les comportements excessifs de son amant désordonné, Dyane en vient à collaborer avec lui pour la mise en images d'un recueil de ses textes, "Les Chaouins". Si l'abus d'alcool et l'infidélité de Boisvert compromettent sa liaison avec sa bienfaitrice, sa présence inspire Marc, qui se lance dans la réalisation d'une vidéo expérimentale inspirée des réflexions du poète.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour son premier long métrage, Yan Giroux ("Lost Paradise Lost) s'est inspiré de la vie du poète Yves Boisvert, décédé en 2012 à l'âge de 62 ans des suites d'un cancer du poumon. Avec son coscénariste, l'écrivain Guillaume Corbeil ("L'art de la fugue"), le cinéaste cherche à évoquer la personnalité rabelaisienne de cet auteur au verbe acide, fumeur, alcoolique, miséreux et volage. Le portrait mi figue mi raisin qui en résulte sonne vrai mais relève d'un parti pris discutable. En effet, la création des "Chaouins" n'y occupe pas tout l'espace qu'il mériterait, eu égard à l'impact des textes qu'il contient. La réalisation très stylisée de Giroux oscille entre le point de vue du poète et celui du personnage de l'adolescent, dont les images expérimentales dominent le dernier tiers du film. Les dialogues sont incisifs et comportent plusieurs observations grinçantes sur la société québécoise. Martin Dubreuil habite intensément cette figure importante de notre littérature, tandis que Céline Bonnier offre une composition sensible.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.

À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3