Goto main content
4

22 July

Norv. 2018. Drame historique de Paul Greengrass avec Jonas Strand Gravli, Anders Danielsen Lie, Jon Oigarden. En 2011, un militant d'extrême droite commet un attentat à la bombe à Oslo puis, sur l'île d'Utoya, exécute 69 membres de la Ligue des jeunes travaillistes, réunis en camp d'été. Production de qualité inspirée d'un fait divers. Première partie mariant avec brio effets de thriller et rigueur documentaire. Deuxième partie plus faible. Composition fascinante d'A. Danielsen Lie.

En attente de classement
4

22 July (22 July)

En attente de classement En attente de classement

Norv. 2018. Drame historique de Paul Greengrass avec Jonas Strand Gravli, Anders Danielsen Lie, Jon Oigarden.

En 2011, un militant d'extrême droite commet un attentat à la bombe à Oslo puis, sur l'île d'Utoya, exécute 69 membres de la Ligue des jeunes travaillistes, réunis en camp d'été. Production de qualité inspirée d'un fait divers. Première partie mariant avec brio effets de thriller et rigueur documentaire. Deuxième partie plus faible. Composition fascinante d'A. Danielsen Lie.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Paul Greengrass
D'après le livre de Asne Seierstad
Photographie :
Musique :
Montage :
Le 22 juillet 2011 à Oslo, Anders Behring Breivik fait exploser un camion devant l'immeuble abritant le bureau du premier ministre norvégien Jens Stoltenberg. La tragédie fait huit victimes. Pendant que toutes les forces de police accourent sur les lieux de l'attentat, Breivik se rend sur l'île d'Utoya, à 40 kilomètres de là, où la Ligue des jeunes travaillistes tient son camp d'été. Sitôt arrivé, le terroriste déguisé en policier ouvre le feu et abat les participants comme des lapins. Lorsque la police leurrée débarque enfin sur l'île, Breivik a enlevé la vie à 69 jeunes. Le soir même, le militant d'extrême droite demande à être représenté par le réputé avocat Geir Lippestad, père de famille aux idées libérales. Tandis que le procès se prépare et que Stoltenberg réclame une enquête publique, Viljar Hanssen, rare survivant de la tuerie d'Utoya, tente de surmonter l'épreuve de sa lourde réhabilitation, avec le soutien de sa famille.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Comment survivre à une tragédie d'une telle ampleur? Le maître des reconstitutions minutées, Paul Greengrass (BLOODY SUNDAY, UNITED 93, CAPTAIN PHILLIPS), pose la question dans cette production de qualité, inquiète et fébrile, parue directement sur Netflix. La première partie, très inspirée, marie la grammaire du thriller avec la rigueur du documentaire. L'impact sur le spectateur est fort, voire éprouvant. Consacrée aux lendemains de la tragédie, la seconde partie du film adopte les points de vue des victimes directes ou collatérales, tout en dépeignant le flegmatique tueur comme un individu déconnecté du monde. Or, il s'agit d'un parti-pris étrangement contreproductif de la part de Greengrass, dont le propos visait à dénoncer la montée (en nombre et en influence) de l'extrême droite en Europe. Malgré ce déficit de nuances, Anders Danielsen Lie (OSLO, 31 AOÛT) compose un Breivik stupéfiant d'autorité et de vulnérabilité refoulée. De la même façon, le cheminement angélique du jeune survivant manque de convaincre pleinement, mais Jonas Strand Gravli le défend avec brio.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.

Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3